AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au détour d'une colline [pv Alwinel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Klyha
Fondatrice - Rang 4
avatar

Messages : 698

MessageSujet: Re: Au détour d'une colline [pv Alwinel]   Sam 29 Jan - 19:22

[Je termine à ma sauce, Khis ne répondant pas depuis des lustres]

Epée en main, je ne comptais plus les canidés qui tombaient sous ma lame. Mes muscles commençaient à être douloureux et mon souffle se faisait court. Je n'allais pas pouvoir tenir encore longtemps à ce rythme. Tôt ou tard, je ferrai une erreur qui me serait fatale. D'ailleurs, les fauves devaient le sentir car ils ne me laissaient plus une minute de répit. A peine l'un d'eux tombait que deux autres venait le remplacer.

Un loup bondit sur moi, cherchant à atteindre ma gorge. Plutôt que de la faucher au vol, je me laissais tomber pour rouler de côté, me rapprochant du feu.

Où était passé Khis? Dans le chaos qui régnait, il y avait un moment que je l'avais perdu de vue.

Mon épée dans une main, je saisis une branche enflammée et me relevais, dos au feu. Un loup bondit. Je m'écartais d'un pas, le laissant plonger vers le brasier hurlant des flammes. Il hurla et s'enfuit, le pelage en flammes, bondissant et jappant de douleur. Il percuta plusieurs de ses camarades répandant les flammes sur eux également.

Une ouverture, j'y fonçais, forçant les loups à reculer avec la branche que je tenais. Présentement, la seule chose qui leur importait était de s'éloigner du danger que représentait le feu!

*Tehar!*

*Je suis là*

une forme sombre surgit dans le cercle lumineux. Je rangeais mon épée, ne gardant que la torche dans ma main, et bondis sur Tehar. L'Icoirue repartit au galop vers la nuit. Je n'eus que le temps de me baisser au passage pour attraper mon sac. Les loups auraient gagné des saucisses en récompense de la perte d'un bon paquet d'entre eux.

Nous nous éloignâmes rapidement du camp. Au bout d'un temps, je m'aperçus que les loups ne nous suivaient pas. D'ailleurs, Tehar avait ralenti de lui-même et trottinait. Puis il s'arrêta. Je glissais le long de son encolure et éteignis la torche. Voulant desserrer la main qui la tenait, je retint de justesse un cri de douleur. Brûlée. Le bois était dans les flammes... Je m'étais entièrement carbonisé la paume de la main...

Au pris d'un effort, j'arrachais le bois qui collait à ma paume. Sortant ma gourde, j'arrosais l'horrible plaie d'eau fraiche. Je ne tentais même pas de remuer les doigts. A voir ma main, il était évident que aucun de mes muscles ne répondrait. Pour le moment, il ne s'agissait que d'un bout de chair informe et atrocement douloureux.

Avec difficultés, je sortis un bandage de mon sac et entrepris de l'enrouler et le nouer avec mes dents. Le résultat était grotesque.

Brusquement, une pensée surgit dans mon esprit.

*Alwine!*

Elle était partie peu avant l'attaque des loups! Ils avaient du la repérer!

Avec un grognement, je remontais sur le dos de Tehar et fis demi-tour. Je devais m'assurer qu'elle s'en était sortie.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr
Alwine
Rang 1
avatar

Messages : 205

MessageSujet: Re: Au détour d'une colline [pv Alwinel]   Ven 4 Fév - 20:59

Alwine marchait, un peu perplexe par cette brève rencontre. Elle était partie rapidement sans vraiment réfléchir. Elle se demandait si elle n'était pas en train de regretter:

*Mais non ! tu n'avais rien à faire là!! Trop curieuse, trop bavarde! Tu n'est qu'une gamine! Comment pourraient-il s'intéresser à toi ! Ca ne sert à rien de regretter ! tu as bien fais de partir ! ...*

Se disait-elle, sans vraiment le penser.
L'argent liquide de ces collines si particulières, glissait sous ses pieds. Le paysage était magnifique et la nuit claire! Le soleil bleu d'Azeviel répandait sa douce lumière. L'air caressait les joues de la jeune Aluïs et elle ouvrit les ailes pour profiter de cette légère brise.
Alwine soupira de plaisir, l'air courait entre ses plumes blanches, ses ailes brulaient du désir de la faire atteindre les étoiles!!

Mais un hurlement brisa cette atmosphère paisible. Un loup, c'était un loup qui venait de hurler !
Maintenant un deuxième. Ils étaient plusieurs! La jeune fille se retourna précipitamment, son coeur s'accéléra. Elle devait avancé. Sans plus attendre.
Elle se mit donc en marche. Accélérant un peu plus a chaque pas. Bientôt, elle se mit à courir!
Mais le vent lui apporta les grognements des bêtes, visiblement affamées.
Alwine stoppa nette. Elle ne se métrisait plus. La panique l'envahi et elle s'affola!
L'Aluïs se mit à battre des ailes dans un mouvement désespéré de fuite! Voyant que cela ne lui servait à rien, elle sorti d'une main tremblante le poignard de son fourreau et se remit a courir.
Ses poumons étaient en feu, sa gorge brulait et ses yeux étaient emplis de larmes incontrôlables.
Les loups se rapprochaient. Elle le sentait, l'entendait.
Dans la précipitation elle trébucha et s'étala de tout son long !

Elle cherchait une lueur d'espoir, quelque part.
Puis, aussi improbable que cela puisse paraître, elle entendit le galop d'un Icoirue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Au détour d'une colline [pv Alwinel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Teloiv (Centre-Sous) :: Les collines argentés.-