AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Can I play with madness ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hestya
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 69

MessageSujet: Can I play with madness ?    Mer 30 Juin - 10:52

Dans le palais de l'Empereur, on avait pu entendre la voix lourde et grave de ce dernier se répercuter sur tout les murs silencieux et aux mille secrêts, obligeant ses sujets à faire profil-bas. C'était comme ça a chaque fois qu'Hestya y venait pour un simple rapport ou autre. Il fallait toujours qu'elle mette hors de lui l'Empereur, et il semblait qu'elle y trouvait une certaine et amère satisfaction.
Cette fois-ci, elle fût couverte de remontrances face à un acte complêtement idiot selon sa royauté. En effet, la Xuhecors avait expliqué à ce dernier ce qu'il s'était passé au bois gris, lorsqu'elle avait rencontré Luella, fille du vent, et qu'elle lui avoua l'avoir laissée en vie après qu'elles aient terrasser à elles deux un des enormes reptiles sans réelle appellation. Chose chez le peuple du feu qui reste impardonnable au gré de cette guerre des clans interminable. Et l'ex-garde du corps en était consciente. Mais elle semblait aimer cette insolance qui la dominait bien plus souvent qu'elle ne le pensait, et elle se fichait royalement des remarques de l'Empereur qui la menaçait d'exil définitif sur les terres Xuhecors. Rien que des menaces en l'air, comme d'habitude, avait-elle pensé.
Ainsi, elle avait disposé dans un léger sourire provocateur qui déclancha une fois de plus la colère du monarque pour le plus grand malheur de ses sujets qui regardaient s'éloigner la guerrière d'un oeil noir.

* Ce vieux fou ne s'imagine même pas comme je me fiche de sa superbe position * soupira-t-elle.

Il n'y avait que trop longtemps qu'Hestya rêvait d'aventure et de découverte. C'était en somme l'une des raisons qui l'avait poussée à se faire renvoyée de l'ordre royal. Etre tenu en laisse n'avait jamais été son fort, et elle l'avait bien fait comprendre en mettant hors de lui à de nombreuses reprises l'Empereur qui lui vouait désormais une certaine haine innavouée, jouant la carte de l'indifférence que feintait très bien la Xuhecors.
En sortant du palais, elle s'était dirigée vers la longue chaine des montagnes brunes. Il y avait fort longtemps qu'elle ne s'y était pas arrêtée. Elle prit ainsi le temps, marchant calmement en se laissant portée par la brise agréable des hauteurs et repenssant à son combat avec l'Aluïs. Au fond, elle esperait revoir cette jeune guerrière du vent afin d'avoir le fin mot sur leur échange quelque peu brutal. Elle l'avait sous-estimée au début, bien malheureusement puisqu'il s'était avéré qu'elle était une rivale de taille. Hestya avait prit beaucoup de plaisir à croiser les fers avec Luella, et celà lui manquait. Les années s'enchainaient à une allure folle, emportant beaucoup avec elles mais pas la solitude d'Hestya. Bien évidement, elle ne s'en était jamais plainte, mais elle devait avouer que parler seule la frustrait de temps à autres. Le problème étant qu'elle était vue comme la bête noire du clan Xuhecors, elle avait très peu de contacte, mais après tout, elle ne devait s'en prendre qu'à elle-même et a son insolence.

Arrivée assez haut, Hestya s'arrêta pour observer la vue de là où elle se tenait. Un paysage tout ce qu'il y avait de plus serein pour un peuple sans cervelle comparable à des animaux, selon elle.

- Je vaux bien plus que tout ça. siffla-t-elle en fronçant les sourcils.

La jolie Xuhecors dégaina alors son épée dans un vif geste, comme si elle venait de désarmer un ennemi, puis elle esquissa un fin sourire avant de répéter plusieurs gestes dans le vide avec son arme, perfectionnant ses techniques d'attaques seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
to Corax
Rang 4
avatar

Messages : 43

MessageSujet: Re: Can I play with madness ?    Mer 30 Juin - 15:40

Les colères de l'Empereur avait toujours un petit côté exubérant qu'il était très agréable d'exagérer... A lui seul, il était capable de faire trembler les murs de son illustre palais, ce qui n'était pas peu dire. Impressionnant, et dangereux pour n'importe qui s'approchant de lui quand il était dans un état pareil.
D'autant plus quand je suis à proximité.
Grand Empereur si prompt à la colère. Tss...
Ridicule.
Et l'insolence de cette fille...
Ridicule!
Mais tellement amusant.


Et rapidement lassant. Quand elle était partie, il avait laissé l'Empereur de défouler un peu, avant de le convaincre que tout ça, c'était sans importance. Bien sûr il ne lui avait pas adressé la parole: ils ne se parlaient jamais pour dire les choses sérieuses, parce que lui-même ne parlait jamais pour dire quoique ce soit de sérieux.
Il avait juste lancé, pour rire, quelques mots en l'air.
Je tuerai cette aluïs pour toi!

Un petit coup de pouce. L'Empereur avait ri.

Ris tant que tu veux.

Doucement, il passa le bout de son index ganté le long de la joue de son masque, devinant sans sentir la surface blanche et lisse sur laquelle s'étirait le coin de son sourire cynique. Baissant la tête, il ferma les yeux, attentif à ce que ses oreilles pouvaient bien entendre. Il avançait d'un pas régulier, sans paraitre essoufflé, sans accélérer ni ralentir, même quand avancer pouvait se révéler un peu difficile. Comme un automate, une machine réglée pour ne jamais faire un pas de travers. Un rythme sans une fausse note, parfait au point qu'on aurait pu danser dessus.
Dans ses habituels vêtements sombres, il avait emporté en partant son sabre si particulier, non sans s'attirer les moqueries de l'Empereur, qui doutait sérieusement qu'il soit capable de s'en servir.
Ris rigolo, c'est ce que je veux.
Tu as raison de rire.
Ca ne durera pas.


Il se retourna pour s'assurer qu'il était le seul avoir pris ce chemin. Mais qui l'aurait suivi? Il n'était qu'un petit bouffon sans envergure. On avait jamais su d'où il était venu, où il allait, qui il pouvait bien être. Il était apparu un jour, et personne n'avait eut de mal à se faire à sa présence. C'était comme s'il avait toujours été là en fait, et personne ne s'en plaignait.
Et il reprit sa marche, retrouvant immédiatement ce rythme qu'il jouait sans y prendre garde.
Et toi petite guerrière...
- Je vaux bien plus que tout ça.
Mais j'espère bien.
Même si moins d'orgueil et plus d'intelligence ne serait pas un mal.


Intérieurement, il se permit un éclat de rire, et la rejoignant s'arrêta à quelques mètres d'elle, les bras croisés sur sa poitrine, silhouette noire au visage pâle, aussi vivant qu'un pilier de pierre. L'observant sans un mot, sans un geste.


Dernière édition par to Corax le Sam 3 Juil - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hestya
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 69

MessageSujet: Re: Can I play with madness ?    Jeu 1 Juil - 11:12

Moment de tranquilité qui s'avéra plus court que ce qu'elle n'avait pensé puisque, soudainement, Hestya se sentie comme observée.
Il n'était pas rare que ,lors d'une de leur altercation, l'Empereur envoie l'un de ses soldats sans experiance contre la Xuhecors. Non pas pour la tuée, puisque cet acte était totalement inutile envers un ex-garde du corps, mais simplement comme un geste qui le faisait se sentir toujours grand monarque et maitre chef de la situation, ce qui amusait plutôt Hestya de son point de vue totalement détaché.
Mais lorsqu'elle stoppa tout mouvement de son arme pour se retourner vers la personne qui l'épiait, elle ne s'était pas le moins du monde attendue à cette rencontre peu probable .

* Qu'est-ce que c'est que ces conneries encore ? *

En effet, la fille de feu ne faisait face à personne d'autre que..

- Toi.

... le nouveau bateleur de sa seigneurie. Hestya lui jeta un regard plus ou moins dédaigneux tout en l'analysant furtivement, ne cachant pas son étonnement quant à sa présence ici-même.
Elle ne se souvenait pas qu'il fût arrivé fort longtemps auparavant, même si elle ne mettait pas souvent les pieds au palais. D'ailleurs, elle l'avait à peine remarqué il y a peu et ne s'était pas attardée dessus même si son physique l'avait toujours laissée perplexe. Elle n'avait même jamais vu aucun soldat des autres peuples avec ce même accoutrement sombre et discrêt dont seul le masque couvrant son visage impassible était blanc. Et ce sourire figé la mettait en ce moment même plus ou moins mal à l'aise. Il était évident que cet homme, ou cette femme, puisque la Xuhecors n'était sûre de rien, n'avait rien de banal même si la plupart en pensaient le contraire.
Hestya s'attarda sur l'arme pendue à sa taille, comme à chaque fois. Une étrange épée munie de deux lames qui éveillèrent encore une fois en elle ses sens de chapardeur. Mais elle revînt vite à la réalité, cherchant alors sur ce visage presque angoissant aux airs cynique un quelconque regard à soutenir.

- Est-ce que ce cher Empereur t'envoie me faire rire ? Si c'est le cas, tu peux retourner te coucher à ses côtés, ce genre de cingleries ne m'interessent pas.

La jeune femme aux cheveux cuivrés rengaina son épée également à sa taille, puis elle croisa les bras sur sa poitrine sans détacher ses yeux clairs de ce masque sans vie qui, étrangement, la laissait suspicieuse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
to Corax
Rang 4
avatar

Messages : 43

MessageSujet: Re: Can I play with madness ?    Sam 3 Juil - 14:59

-Toi.

Oui moi.
Aurais-tu préféré un sbire de l’Empereur ?
Quel manque d’originalité…


Il observa le regard dédaigneux de la fille, répondant par un regard sarcastique qu’elle ne put pas voir, mais que le sourire de son masque ne soulignait que trop bien.

Etonnée ?

Elle ne le cachait pas.
Il respira profondément, sa poitrine se soulevant alors que son soupire résonnait sous son casque, semblable à un courant d’air au fond d’un caveau. Une habitude que personne n’entendait jamais, car au palais, il y avait toujours trop de monde, trop de bruit. Personne n’entendait jamais, sauf lui. Un souffle bref contre son masque, un vent tiède au fond d’une conque désolée. Dans le silence qui régnait ici, ce soupire lointain semblait presque étouffer.

Un chef d’œuvre que de respirer.

Il suivit son regard, ses propres yeux s’arrêtant à la limite imposée par son masque, lui devinant sans peine ce qu’elle pouvait observer. Il ne portait qu’une chose digne d’un semblant d’intérêt. Son sabre à deux lames… Petite merveille taillée dans son imagination, unique. En apparence si simple, et pourtant si surprenant… Discrète et invisible, personne n’avait jamais vu autre chose que ce qu’elle semblait être. Rien de plus qu’un sabre, doté de deux lames. Il ne s’en était jamais servi en public, on ne lui attribuait aucun talent de bretteur. Mais il savait s’en servir. Il savait exploiter cette arme jusque dans ses moindres détails.

Le beau demeure invisible.

Sans bouger, il reporta ses yeux sur ceux d’Hestya, soutenant son regard sans qu’elle ne puisse s’en douter. Deux creux obscurs au fond dans masque, dans lesquels aucune lumière ne semblait vouloir tomber.

- Est-ce que ce cher Empereur t'envoie me faire rire ? Si c'est le cas, tu peux retourner te coucher à ses côtés, ce genre de cingleries ne m'intéressent pas.

Un rire long et sourd, long et grave, comme s’il venait du fin fond du ventre d’une montagne. Moqueur et profond…, le masque l’étouffant un peu plus pour mieux le faire résonner. Rauque et grinçant, un peu, à peine. Aussi noir et cynique que son sourire. Il suivit chacun de ses gestes du regard, sans lui-même bouger.

- Non.

Une voix semblable à son rire, à l’image de sa personne. Grave et sarcastique.

L’Empereur n’a pas d’ordre à me donner.
Il ne m’envoie nulle part.
Et je ne suis à ses côtés que si je le veux.


- Cela change-t-il quelque chose…

…que je sois là parce que je le veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hestya
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 69

MessageSujet: Re: Can I play with madness ?    Lun 5 Juil - 10:07

Décidement, Hestya faisait face à un bien étrange personnage ...
La Xuhecors restait silencieuse face aux courts propos douteux de son interlocuteur, puis elle soupira, visiblement agaçée. Ce " guignol " ne semblait pas emprunt à la conversation, alors qu'était-il venu faire ici ? Question totalement stupide. Mais Hestya n'avait pas envie de se battre ici. Pas sur les Terres Xuhecors, c'était un de ses principes des plus inutile qu'elle s'était imposée pour contrer une fois de plus certains ordres, jadis.
Cependant, l'homme, quoi qu'indétèrminé, lui assura que ce n'était pas l'Empereur qui l'envoyait. Alors quoi ? Il avait décidé de venir tout seul ? Pour quoi faire ?

- Est-ce que tu peux m'expliquer ce que tu fous là ?

Hestya arquait à présent les sourcils, ne se sentant pas non plus de converser inutilement. Elle s'était arrêtée ici puisqu'il y avait un certain moment qu'elle n'y était pas venue, mais elle avait encore beaucoup de route à faire, et ce parasite la retenait sans raison apparante, semblant même se moquer d'elle, ce qui réduisait à vue d'oeil sa patiance.

* Les Xuhecors peuvent être forts, l'intelligence ne suit pas . * ironisa-t-elle.

Mais celà n'empêchait pas Hestya d'être sceptique face à ce personnage des plus enigmatique. Il n'inspirait aucune confiance, et peut-être était-ce celà qui avait poussé l'Empereur à le garder à ses côtés. Mais Hestya n'était pas totalement dupe, et elle garderait dès à présent un oeil sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Can I play with madness ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Can I play with madness ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Runbe (Nord-Est) :: Les montagnes brunes-