AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La confiance d'un roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: La confiance d'un roi   Mar 29 Juin - 23:14

Je suis celui en qui le roi à le plus confiance. C'est une bonne chose car cela me permet de lui demander des petites choses que je ne pourrais obtenir. J'ai par exemple obtenue une habitation plus grande comportant un immense bureau. Ainsi je peux travailler convenablement. Quel rapport avec ce qui se passe ici vous allez me demandez. Aucun, en effet. Mais il faut bien commencer quelque part et mettre un titre à ce chapitre de ma vie, non? Bon, alors!
Mais en effet, cela n'a rien à voir ou presque avec la confiance que m'accorde le roi. Pourquoi presque?
Pensez-vous réellement qu'il me laisserais gambader en bordure du Fleuve Nincia s'il n'avait pas confiance en moi?

En effet, je marche actuellement sur les rives du fleuve à la recherche d'une plante haute de quinze centimètres et dont la fleur est composée de pétales rouges et oranges.
Ah, oui, pardon! C'est vrai que je ne vous l'ai pas dis, je suis botaniste à mes heures perdues. Botaniste comme peintre, écrivain et pleins d'autre activités passionnantes.
Mais actuellement, c'est la botanique, l'étude des plantes et de leurs capacités qui m'intéresse. D'où ma présence ici.

D'ailleurs, a force de causer, je me rend compte seulement maintenant que le coin où je me trouve est fort joli. Le fleuve forme un coude et l'érosion à creusé une petite crique dans laquelle pousse des buissons, ou l'eau stagnant un peu plus semble également plus chaude. Le soleil se reflète en milliers de petits rayons qui viennent frapper les parois rocheuses.
Je pose mon postérieur sur un rocher et sortant un parchemin et des pastels, je me laisse aller à dessiner ce lieux pour le moins enchanteur.

Douce journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky
Maître du Jeu - Admin
avatar

Messages : 237

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Mer 30 Juin - 0:02

Que vois-je sur les rives de Nincia... Les êtres vivant ne sont prudents que lorsque le danger est visible. Mais que font-ils des choses qui rôdent au delà du visible. L'inouïe et l'invisible est autrement plus dangereux pourtant. Ah... Peut-être devrais-je lui dire à lui, pauvre fou qui gambade allègrement sur les terres sauvages de ce bout de monde. Mais que vais-je lui dire ? Je me pose encore la question quand j'approche mains croisées devant moi les yeux plissés sous la vive lumière qui m'inonde de sa chaleur.

Je devrais lui dire... Que le danger est partout, et bien plus encore là où l'eau semble paisible. Mais il le prendrait mal, non ? Ils sont souvent comme ça, eux. Ces choses grouillantes sur la terre, ils prennent au pied de la lettre chaque mot qu'on leur offre, parce qu'ils sont prudents et sots à la fois. Il me considèrera comme son ennemi, comme le danger que je mentionne. Je dois avoir l'air vraiment malin pour qu'il me traite ainsi.
Oh, mais je divague. Il se peut aussi qu'il le prenne bien. Les gens sont vraiment étranges et aucune loi ne saurait définir leur caractère, et s'il en existe une, il y a bien plus d'exemples d'exceptions que d'applications. Ces choses étonnantes qui évoluent sur le monde, depuis les entrailles de la terre jusqu'aux confins du ciel, ils sont doués d'une intelligence brute, d'une expérience à mille et une facettes. Je me pose encore des questions sur ces gens qui voyagent au travers des terres d'Azeviel.

-Le dos ronds comme le peintre, le pigment maculant sa peau. Il se tourna et vit ce que son cœur aurait qualifié d'inqualifiable. Je ne suis pas le danger que tu redoutes. Mais au delà de cette immense forêt que tu vois marquer l'horizon, une lance de pierre levée vers le ciel hésite entre ton domaine et celui du peuple ailé. Cela t'intéresse-t-il moins que ta feuille ?

Ma voix me semblait électrique, comme le crépitement du feu avant sa disparition, comme le sifflement de l'eau quand elle chauffe à en mourir, comme le hurlement du vent bref et saccadé dans le repli d'une cape.
Là bas, là où le ciel me semble délavé, les couleurs absorbées par les arbres de la magnifique forêt du Nord, une tour comme un ventricule palpitant pulse d'un nouveau rythme, d'une nouvelle énergie. Et si j'écoute le murmure dans le vent, j'entends les terres Fehors gronder comme une seule âme. Les Aluïs ont volé la tour, les Aluïs ont trahit le royaume, les Aluïs ont bafoué le traité. Que de vaines animations qui font trembler le sol.

_________________

Quand l'orage ne gronde, il s'échoue sur les plaines et observe le ciel pleurer en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-monde.forumactif.com
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Jeu 1 Juil - 11:45

Borde!Il m'a fait sursauter celui là. Je ne l'ai même pas sentis approcher. En l'espace d'une demi seconde, j'étais debout, une lame en main et lui faisant face de toute ma taille. Droit, stoïque, impassible, je le jaugeais du regard. Un regard inquisiteur, sévère et froid comme celui d'un commandant. Normal, j'en suis un. Je l'examinais rapidement et m'arrêtais sur l'étrange masque qu'il portait su le bas de son visage. Seuls paraissaient ses yeux d'un bleu vif et lumineux, comme un ciel d'été sans nuage et sans brume de chaleur. Ses cheveux voletaient derrière lui dans le fin courant d'air qui rafraichissait agréablement le lit du fleuve. Leur blanc nacré aux mèches grises et aux reflets bleutés étaient d'une originalité amusante et assez subtile, belle pour un amateur des couleurs comme moi.
Sa voix laissait songeur, le côté électrique et métallique de la sonorité vocale de cet homme m'était à la fois agréable et détestable.

Je crois cependant que ce que je supportais le moins était cette façon qu'il avait eu de se planter dans mon dos aussi silencieusement et de me surprendre. Il me semble que lorsque l'on n'a pas d'intentions hostiles, on s'annonce au lieu de faire sursauter les gens comme cela. Tout de même, enfin, alors...
Ma voix, grave et éraillée sur la fin de certaines phrases, s'élevait alors avec la même autorité et sévérité que s'il s'agissait d'un de mes soldat en rapport de mission.

Qui es-tu, que veux-tu et que me veux-tu?

Bon, je sais ma question n'a rien de particulièrement originale, elle n'est pas vraiment subtile et manque surement un peu de tact, mais bon il ne faut pas oublier que je suis un militaire de très haut rang participant tout de même aux batailles, je suis de plus célibataire et vivant seul dans une grande habitation dont presque seul le bureau et la bibliothèque me servent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky
Maître du Jeu - Admin
avatar

Messages : 237

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Jeu 1 Juil - 14:56

L'homme dressé pour le combat, griffe armée et muscles bandés s'attendait sûrement à ce que je lui saute à la gorge. Le paisible dessinateur s'était enfui laissant à mes yeux le spectacle de ce monde qui ne sait plus faire autre chose que s'entre-tuer telle des meutes de chiens sur le même territoire.

-Je suis beaucoup de choses et très peu à la fois.

Mes yeux crépitèrent de l'électricité qui me faisait. Réaction incontrôlée de ce corps qui n'en n'était pas vraiment un. Le temps est lourd sous le soleil, cela influe sur mon existence. Et si le vent se lève, ce soir je serais dans le ciel à gronder et à foudroyer.

-Et tu n'as rien à m'offrir pour que je te désir quoique ce soit. Ton peuple entier et tous ceux de ce monde ne peuvent rien me donner que je n'ai déjà.

J'aime les devinettes. Parler beaucoup et en dire très peu, juste laisser filer l'énigmatique réponse que je daigne lui donner. Je n'aide pas cette créature à me prendre en ami, n'est-ce pas ?
Il est en position de combat quand je suis face à lui les bras ballant le long du corps. Je ne lui veux rien, je n'ai rien à lui vouloir. Ni combat ni richesse ni gloire, aucune de ces choses ne m'intéressent, mais comment le saurait-il lui qui est en dehors de mes pensées. L'empire de ma raison est un trop vaste territoire pour le commun des mortels... Alors je dois raisonner à sa manière. Etranger que je suis, dans son dos avancé, habillé d'une brève armure et dissimulé sous un masque. Je suis autre chose. Je ne ressemble à aucune créature de ce monde. Ce qu'il voit est un curieux personnage, un danger potentiel.
Je pense comprendre. Aussi je recule d'un pas. N'est-ce pas là un signe de bonne foi ? Ou de prudence peut-être. Dois-je reculer d'un second pas ?

On dégaine pour ce battre, quoiqu'il arrive, peu importe la situation. Il n'y a pas de prévention, une arme hors de son fourreau appelle le sang comme la guerre appelle la guerre.

-Comptes-tu m'attaquer ?

Ce ne serait pas la première fois...

_________________

Quand l'orage ne gronde, il s'échoue sur les plaines et observe le ciel pleurer en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-monde.forumactif.com
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Jeu 1 Juil - 15:36

Allons bon! Voici qu'il cause par énigmes ce bonhomme. Pourquoi est-ce que rien ni personne ne peut-être simple? C'est vrai quoi, à la longue cela devient lassant. Et vas y que je t'intrigue, et vas y que je te perturbe, et vas y que je t'embrouille, et vas y que j'y vais...Et moi, dans tous cela qui passe presque à chaque fois pour un abrutit, un crétin, un idiot ou que sais-je d'autre de peu reluisant. Non, franchement ce n'est pas agréable du tout.

Et ses yeux...qu'est ce que c'est que ce bazar? Depuis quand des yeux crépitent-ils ainsi? Ai-je raté un épisode quelconque du développement des races? Je pensais pourtant avoir tout lu sur l'évolution des races. Étrange cette impression que c'est pupilles produisent des éclairs. Franchement.

Soit tu ne sais pas toi même qui tu es, soit tu penses que je suis trop stupide pour comprendre auquel cas tu te trompe lourdement. Par ailleurs, si personne en ce monde ne peut t'offrir quelque chose que tu n'ais déjà point alors tu dois te sentir bien seul. Nous avons tous quelque chose à envier à quelqu'un. Certains hommes m'envient ma voix là ou d'autre convoitent mon poste tandis que certains rêve de mon physique. Moi même je désire quelque chose que personne ne peut me donner et que je sais que je n'aurais jamais.

Il fit un pas en arrière. Lui faisais-je peur? Impossible, rien qu'à le voir, je ressentais qu'il pouvait me terrasser sinon facilement en tous les cas il y arriverait. D'ailleurs, sa question me surpris. Je réfléchis alors à la vitesse de vol d'un Aluïs...euh...mauvais exemple...disons que j'ai réfléchis à la vitesse du vent lors d'un ouragan. Finalement, je lui répondis d'une voix toujours calme bien que curieuse, curiosité trahit également par mes yeux bruns.

A moins que tu ne m'agresse, je n'ai pas de raison de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky
Maître du Jeu - Admin
avatar

Messages : 237

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Jeu 1 Juil - 18:07

J'adore ce type ! Tout en finesse... Enfin quelque chose de très approximatif et de tout à fait relatif.

-Ton intelligence n'est pas en cause.

dois-je lui avouer que soudainement j'en doute ? Non, ce serait lui donner une raison d'user de son arme et loin de moi l'envie de subir une blessure inutile. Les nuages m'en veulent déjà assez de partir en vadrouille si en plus je dois revenir blessé à chaque escapade... Qui sait, ils m'obligeront peut-être à rester là haut. La terre se languirait de ma lumière et sa surface oublierait mes colères.
Comme ce vivant est arrogant. On l'envie de choses bien matérielles et lui envie l'impossible. Ce monde est trop petit pour moi. Je recule une fois encore.

-Et je ne suis pas seul. Les morceaux du monde m'accompagnent.

Ou peut-être est-ce l'inverse. J'accompagne le monde et j'agrémente le temps lui même du vif de mon existence. Je suis la flamme blanche au delà de l'incendie, celle qui passe un bref instant et qui perturbe une minuscule seconde.

-Je t'ai posé une question. Toi qui te pavane tel un guerrier, sais-tu qu'au delà de ta florissante forêt une tour est tombée aux mains de ton ennemi ?

Pourquoi insistais-je sur ce détail... Je ne sais pas. J'ai comme une migraine naissante, les tours changent plus vite que le temps et les nuages n'ont pas le temps de se retourner qu'elles changent à nouveau. Leur chant m'irrite et la percussion qui glisse sous la terre m'indispose. Suis-je malade au point de vouloir guider cet homme là ?

-Si tu ne me crois pas trouve la tour et tu verras par toi même.

_________________

Quand l'orage ne gronde, il s'échoue sur les plaines et observe le ciel pleurer en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-monde.forumactif.com
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Dim 4 Juil - 14:37

Bon , parfois lorsque l'on pense rencontrer un fou, il vaut mieux faire comme si de rien n'était. Alors oublions son discours sur les morceaux du monde et compagnie et concentrons nous sur le reste. Il parle des tours. D'une en particulier plutôt. Comment pourrais-je ne pas le savoir alors que c'est en partie ma faute si elle nous à été prise? N'est-ce pas moi qui affecte les garnisons à la protection des tours Fehorts? Si, c'est également moi qui est demandé à relacher un peu la garde de cette tours puisqu'elle était accolée aux terres de nos anciens alliés. Pourquoi défendre autant une zone jouxtant celle de nos alliés? Et bien parce qu'il peuvent vous trahir et vous voler votre tour.

Oui, je connais l'existence de cette tour et je sais que l'ennemi nous l'à prise. C'est pour cette raison que je suis ici, pour ressourcer mon corps, mon coeur et mon âme avant que ne démarrent les sanglants combats pour la reprendre.

Non, je ne lui dirais pas qui je suis. Il n'est pas nécessaire que chaque personne que je rencontre sache qui je suis ni quel est mon rôle chez les Fehorts.

Mais toi, pourquoi me parles-tu de cela? De quel peuple es-tu?

Il reculait encore, renforçant en moi l'idée qu'il avait peur. Mais il ne semblait cependant pas être effrayé. Bizarre. Il me semblait alors que je devais éclairer ses propos.

Tu parles bien de la tour que les Aluïs ont pris aux Fehorts, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky
Maître du Jeu - Admin
avatar

Messages : 237

MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   Mar 6 Juil - 12:08

Je suis censé parler d'une autre tour ? Il y en a une autre qui crépite dans ma tête et hurle tous les maux du monde ? Bah non. Et je tends l'oreille, sait-on jamais que j'en ai oublié une. Je penchais la tête pris dans une soudaine et intense reflexion. Etais-je en mesure d'oublier l'une d'entre elles alors qu'elles grondent sous la terre mieux que le magma en fusion dès qu'un des vivants ose changer l'orientation de son coeur ? J'en doutais, et pourtant c'était possible. Une tour en cachant une autre.

-En fait, je ne sais plus si je parle de la bonne tour figure-toi ! Toutes ces questions, j'en ai perdu le fil !

Même moi je peux être victime dur surmenage de temps en temps, caressant mon menton de l'index je fixais le vide et tentais de me souvenir... Mais me souvenir de quoi. C'est l'objectif, me souvenir de cette chose que j'ai oublié. En clair, tenter de me remémorer quelque chose qui a disparu de ma mémoire. C'est ironique et totalement contradictoire. En fait, je crois que ces gens sur Azeviel m'ont contaminé avec leurs drôles de manies. Se souvenir... C'est là une victoire sur le temps, s'ils réussissent. Qu'ai-je à y gagner quant à moi ? Rien du tout, je suis le temps.

Et ce soldat... Quel manque de réceptivité ! Je ne lui demande pas de transmettre un signal radio avec sa langue, je lui conseille de courir droit vers cette tour et de chopper l'occasion de la reprendre ! Quel étroitesse d'esprit, je me sens claustrophobe pour lui.

-Tu ne veux pas la récupérer ? Ces soldats toujours prêts à se morfondre devant une jolie fleur et rarement assez vif pour faire ce qui doit être fait. Bonne chance l'artiste.


Je me détournais brutalement de lui pour lever les yeux vers le ciel.

-Si tu me cherches regarde là haut.

Et je disparaissais aussi simplement que cela. Sans lui donner la moindre explication supplémentaire. Le plus drôle pour moi était de voir la foudre monter vers le ciel plutôt que de descendre sur terre.


Spoiler:
 

_________________

Quand l'orage ne gronde, il s'échoue sur les plaines et observe le ciel pleurer en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-monde.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La confiance d'un roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

La confiance d'un roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Runbe (Nord-Est) :: Fleuve Nincia-