AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Diplomatie royale   Mar 11 Déc - 9:16

Le premier décret qui risquait de faire jaser, je venais de le publier. Et cela n’avait pas raté, une bonne partie de la population s’y était opposée.
J’avais réussi à calmer les émules en expliquant que je ne voulais pas d’un nouveau siècle de guerre et que notre récente victoire sur les Aluïs avait remis les Fehorts sur le devant de la scène.
Oui mes amis, nous sommes de nouveau regardés avec intérêt et méfiance. A nous de montrer l’exemple. A nous de faire le premier pas et de montrer que nous sommes, de tous les peuples, les plus réfléchis et les plus intelligents.
J’avais malgré tous eu vent qu’un groupe d’opposition se formait, ce qui ne fit que me motiver pour accélérer mon programme. Et leur couper l’herbe sous le pied.

Pas de doute, avec mon Décret Royal Numéro 421154, Livre 72, Chapitre 15, Article 121 Reconnaissant officiellement les Parias comme un Peuple à part entière allait faire du bruit non seulement dans mon Royaume, mais bien au-delà, je l’espère.

C’est vêtu en simple soldat que je me suis mis en route à la recherche du village de ces Parias. Accompagné d’une troupe d’une vingtaine d’hommes d’élite, toujours les même d’ailleurs, cela faisait des mois que nous arpentions les terres à la recherche d’indices. Naturellement, ils n’en laissaient pas beaucoup, cela aurait été trop simple.
L’avantage était que mes hommes étaient habitués à ne pas m’appeler par mon rang, même s’ils me traitaient avec les égards dus à un Roi. Quelques langues avaient fourchées, mais rapidement j’étais devenu le Sergent Valrakaur. Il n’y avait guère que ceux qui m’avaient déjà rencontrés qui pourraient me reconnaitre, et encore. Toute la troupe portait un casque en cuir comportant de simples trous pour les yeux et ouvert sur la bouche. Ce casque était idéal pour casser encore plus la forme de nos têtes et renforcer notre camouflage. Mais jugeant que cela ne suffisait pas, l’un de mes hommes m’avait convaincu de porter par-dessous une espèce de masque qu’il avait construit pour moi. Ce dernier me cachait toute la partie haute du visage jusqu’au nez et redescendait sur la moitié de la mâchoire, comme si j’avais-été un grand brulé. De fait, lorsque j’enlevais mon casque, on ne me reconnaissait pas sans éventuellement croiser mon regard suffisamment longtemps.

Nous commencions à désespérer de trouver un quelconque village, et quelques hommes souhaitaient rentrer chez eux. Je les comprends et ai donc décider de poursuivre encore deux semaine avant de rentrer.
Nous avions établi un campement discret à l’auré d’un bois pour faire une pause d’une journée et alors que certains ce reposait, moi compris, d’autre étaient en quête d’indices et de nourriture tandis-que d’autre montaient la garde, cachés dans des buissons.

*Vous trouverons-vous seulement un jour ou dois-je attendre que vous veniez à moi.*


Coup du sort, et de gourdin, et voici que j’étais tiré de mon abris, un sac sur la tête, sonné.
Des bruits d’armes, quelques coups puis Albrhecht qui hurle aux hommes d’arrêter les combats.
Je sens les brumes me gagner de plus en plus, comprenant vaguement que mes hommes se rendent. Combien sont-ils en face pour que ces rudes guerriers ne déposent les armes ?
Une main chaude attrape la mienne, je reprends vaguement mes esprits.
On ne maintient que ma tête, j’attrape ma dague.

BONK !!!

Dodo Mharcus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Diplomatie royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Nauje (Est) :: Désert des Tempêtes-