AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre avec une Fehort [Shiva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Mer 11 Mai - 21:52

*C'est pas vrai !*

Je plissais les yeux, cherchant à me repérer.
J'étais partie en direction des Collines Argentées, et je me retrouvée coincée au Bosquet Rouge, entourée de de ... de brume ! Et mon impatience n'y faisait rien.

*Bon, aux grands maux les grands remèdes !*

Je tendis les mains devant moi. Une énorme bourrasque apparut devant moi, balayant la masse de nuage agglutinée autour de moi. Je répétai cette action 2 autres fois, aprés quoi mon champ de vision avait grandi. Je commençai à sentir la migraine qui venait, comme aprés chaque utilisation de mon pouvoir. Je m'assis contre un tronc noueux, déposant mon balluchon à côté de moi, et allumai un petit feu. Je remarquai alors, tout prés de moi, une fleur noir au coeur rouge. Intriguée, je me penchais vers ma découverte.

*Serum Filium, une plante qui désinfecte les blessures.*

Je souris. Je m'étais peut-être perdue, mais au moins le hasard m'aurait offert un petit cadeau. Je ceuillis la fleur et la glissai dans une poche de ma tunique.
Un bruit de feuilles qui craquent me parvint. Mes muscles se raidirent. En zone neutre, les Fehorts et autres ne devaient pas manquer ; je n'avais pas intérêt à rester là. Je n'attendis pas plus longtemps, et me mis en marche dés que j'eus jeté mon sac sur mes épaules.

J'allais renoncer à continuer mon exploration quand je m'aperçus que plus j'avançais, moins il y avait de brume. Rassurée, je pensai que je venais d'entrer dans le Bosquet.
En plein dans le mille !
Je repérai la bonne douzaine de Serum Filium à quelques mètres. Un large sourire étira mes lèvres ; je commençai à cueillir les plantes, ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva
Rang 1
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Dim 15 Mai - 1:13

Quel endroit merveilleusement effrayant. Tout ici semblait suspendu, en attente. Les couleurs flamboyantes des arbres donnaient l'impression que la forêt s'embrasait et que le feu lui même avait été figé, nappant de rouge et d'or cet endroit. Je tirais Echos derrière moi. Ma jument avait la crinière entièrement tressée et parsemée de minuscules fleurs rouges. Coquette de nature, elle appréciait grandement son nouveau look et marchait la tête haute avec fierté. J'avais pris soin de lui soigner les pattes afin que le voyage se déroule sans problème.
J'avoue que pour venir ici, quand on est Fehort, c'est un peu difficile. Il faut traverser au moins deux territoires ennemis avant d'entrer dans une zone de brouillard très épais. Mais ça en valait la peine. Les lieux regorgeaient de plantes très utiles. Et le climat était agréable même si la brume qui serpentait au sol humidifiait tout.

Écho me poussa du museau et d'un mouvement de tête, elle m'indiqua une direction. Intriguée je remontais en selle et la laissait me mener à l'endroit voulu. Le bruit mat de ses pattes sur les feuilles mortes était le seul à troubler le silence des lieux. Tout ici était d'un calme surnaturel. Je n'osais jamais parler à haute voix, de peur de briser le silence solennel du Bosquet. Ma jument semblait savoir très bien où elle allait. Elle passait entre les arbres la tête haute, sans hésitation, le nez en l'air pour humer je ne sais quoi. Moi j'étais perchée sur son dos, habillée d'une robe courte blanche dont le jeu subtile des superposition déjouait la transparence du tissu léger. J'étais pied nus, comme d'habitude et mes cheveux flottaient librement dans mon dos, couvrant même une petite partie de la croupe de ma monture. Ma compagne en avait l'habitude et je la soupçonnais même d'apprécier cette couverture naturelle par temps froid. Comme dans la crinière d’Écho, de longues guirlandes de petites fleurs rouges parsemaient mes cheveux.
Ma monture avança jusqu'à ce qui semblait être un grand tapis de fleurs noires. Je flattais l'encolure de ma compagne, ravie qu'elle se souvienne du chemin. Le parfum des plantes avaient aussi dut l'attirer. Très fière de sa prestation, la demoiselle Icoirue poussa un bref hennissement et secoua son épaisse crinière. Je me laissais glisser à terre, sortit une petite serpe d'une sacoche fermée et commençais à couper des tiges, aussi près que possible du sol. J'avais déjà un bouquet bien entamé quand un bruissement prononcé derrière une rangée d'arbres me fit lever la tête. Je me redressais et retournais à reculons près d’Écho. Ma jument s'était arrêtée de brouter elle aussi. Je rangeais mon précieux fardeau dans un linge et en faisant le moins de bruit possible, je tirais une boule de verre remplie de liquide d'un compartiment molletonné. C'était une arme défensive de mon invention: j'avais découvert par hasard les propriétés étranges d'une plante de la jungle. J'en avait fais une décoction qui, à l'air libre, se vaporisait et paralysait toute personne inhalant le produit pour une durée d'un quart d'heure. De quoi me laisser le temps de prendre mes jambes à mon cou. Et oui, quand on est herboriste, on est pas guerrière. Faut choisir.

Je montais sur Écho. J'étais contente d'avoir une selle souple et légère, ça faisait moins de bruit et c'était plus confortable pour ma compagne si elle devait galoper. Je la talonnais légèrement pour la pousser à avancer, ma bombe paralysante à la main. Il y avait toujours un tapis de brume au dessus du sol mais masquée derrière les arbres, je pouvais quand même voir la forme accroupis un peu plus loin. Elle avait l'air de cueillir des fleurs elle aussi. Mais les ailes dans son dos ne pouvaient pas me tromper quand à sa race. J'étais face à une ennemie et qui plus est, une de ceux qui nous haïsse le plus. Je ne pouvais pas prendre le risque de partir en comptant sur ma discrétion: avec toutes ces feuilles mortes, nous aurions été trop bruyantes. Et elle pouvait facilement me rattraper avec ses ailes. Surtout que le territoire était trop près des Collines Argentées et il devait y avoir un avant porte de gardes non loin. Je n'avais pas le choix, elle n'allait pas me laisser partir comme ça: nous leur avions prit une tour !

*Vraiment désolée...*

D'un geste vif et précis, je lançais ma boule de verre. Elle alla se briser aux pieds de l'Aluïs et un nuage verdâtre monta aussitôt autour d'elle. Je savais que l'action était directe. Je demandais à ma jument d'avancer entre les arbres vers l'Aluïs. J'étais vraiment désolée pour l'Aluïs, je n'aimais pas faire du mal mais il y avait trop de chance qu'elle m'attaque pour que je prenne le risque. Ca ne valait pas la peine d'être faite prisonnière. Je lui jetais un regard attristé.

- Excuses moi si tu le peux. Je ne veux pas prendre de risques.-

Et je talonnais Echo qui se mit au petit trot. Je devais traverser la forêt, rejoindre la limite nord-ouest puis rentrer chez moi. J'avais au moins ce que j'étais venue chercher. En petite quantité mais c'était mieux que rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Dim 15 Mai - 15:14

Je cueillais une à une les fleurs, plante au coeur rougeoyant ... Craquement de feuilles. J'avais franchement pas l'envie de me battre, et je ne voulais surtout pas piétiner les Serum Filium. Je me redressai doucement, respirant à peine. Du coin de l'oeil, j'aperçus un animal qui ressemblait à un cheval ... Je posai la main sur mon fourreau.
Je n'avais pas fais un geste qu'une boule de verre de la taille d'une main s'écrasa à mes pieds. Je fis un pas en arrière. Trop tard. Le nuage verdâtre qui s'échappa de la sphère me paralysa. Je me débattis furieusement, sans résultat : mes muscles ne m'obéissaient pas, ils restaient figés. Celle qui m'avait lancé la boule entra dans mon champ de vision. Sa peau était de la même couleur qu'une feuille, ses cheveux étaient décorés d'une guirlande de fleurs, et elle montait un ... une Icoirue ! Sa cavalière ne pouvait être qu'une Fehort !
L'étrangère posa des yeux attristés sur moi.

-Excuses moi si tu le peux. Je ne veux pas prendre de risques.-

Des risques ? Ah oui, forcément, les siens nous avaient pris une tour, alors elle devait se douter que je ne la laisserais pas filer. Et elle ne portait pas d'arme sur elle ... Elle ne savait sûrement pas se battre. Je voulus lui répondre, mais ma langue était figée comme le reste de mon corps.
La Fehort talonna sa monture qui partit au petit trot. J'étais sérieusement agacée. Je décidai de me calmer, la colère ne résoudrerait rien à mon problème.
Le nuage vert qui était la cause de ma situation désastreuse m'enveloppait toujours. Ce parfum ... Ce parfum ! Des bribes de souvenirs me revinrent en mémoire : j'avais déjà senti cette odeur quelque part. C'était celle d'une plante, j'en étais sûre et certaine. La Fehort était donc une guérisseuse ou une herboriste ?
Je ne me souvenais plus du nom de la fameuse plante, mais je me souvenais vaguement de sa propriété ; une fois transformé en breuvage, quiconque buvait la potion se trouvait paralysait pendant quelques temps. Je pensai aux petits flacons accrochés à ma ceinture ... De toute façon, même si je réussissais à les atteindre, je ne possédais pas le contre-poison qui me libèrerait de mes liens invisibles.
Le gros problème qui s'imposait à moi, c'est que j'étais trés vulnérable ainsi.
Le vent me fouetta le visage. Une idée me vint à l'esprit. Je ne pouvais pas bouger ni attraper mes potions, mais j'étais en pleine possession de mon pouvoir !
Deux bourrasques s'échappèrent de mes mains dissipant le nuage verdâtre qui me paralysait. Je sentis peu à peu la lourdeur quittait mes membres. Au bout d'une vingtaine de secondes, j'étais libre.
Mes pensées revinrent à la Fehort. Je lui aurait trancher la gorge si le destin n'avait pas décidait qu'elle serait herboriste. Si j'étais moins douée qu'elle, j'étais passionnée moi aussi par les plantes. Malheureusement, les Aluïs n'étaient pas trés doués dans ce domaine, et peu s'y connaissaient. La rencontre avec l'étrangère pouvait devenir forte intéressante ...
Sans attendre plus longtemps, je m'élevai dans mes airs en quelques coups d'ailes. Le vent m'était favorable et me poussait vers l'avant, ce qui me donnait un avantage considérable sur la Fehort. Un quart d'heure plus tard, j'aperçus l'Icoirue et sa cavalière. Je descendis vers elles en piquet, et atterris à environ 5 mètres de la Fehort. Les muscles tendus, j'étais prête à bondir si elle me jetait une autre boule de verre paralysante.

-C'est rare en cette période de rencontrer quelqu'un d'une autre race que la votre s'excuser, dis-je en souriant de toutes mes dents.

Je m'assis pas terre. J'étais peut-être plus vulnérable, mais au moins je faisais comprendre à l'autre que je n'avais pas l'intention de l'attaquer. J'étais peut-être agacée à l'idée qu'elle m'ait figée sur place, mais elle n'était pas armée, et je ne me battais qu'en combat loyal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva
Rang 1
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Mer 18 Mai - 23:22

Écho trottais et je lui faisais garder le rythme. Je voulais atteindre le nord le plus vite possible. Je n'avais pas encore décidé de mon itinéraire, mais je ne m'en inquiétais pas encore. J'avais plusieurs heures de route avant d'être dans le brouillard qui bordait la forêt. Après, c'était soit couper par les collines argentées, soit faire un large détour. J'espérais que j'aurai le temps de mettre assez de distance entre elle et moi. Mon poison paralysant n'était pas très longue durée et je n'avais sur moi que mes faucilles et elles étaient faites pour les plantes, pas pour trancher dans les chairs.
Une brise souleva les feuilles et brisa un instant le silence pesant qui enveloppait la forêt. Mes cheveux vinrent se rabattre sur moi, me chatouillant les bras et le cou. Je sentais bruisser les feuilles sur ma tête. Un autre bruissement me fit tourner la tête sur la droite. C'était un froissement de plumes. Je fis piller Écho. Ma jument renâcla et posa un regard inquiet sur la nouvelle arrivante. La tension venait de monter très très soudainement. Je ne m'attendais pas à la voir débarquer si vite ! Je ne savais pas quoi faire ! Ma main se porta à l'une de mes faucilles. Si elle me sautait dessus je pourrais au moins la repousser avant de partir au triple galop.

L'Aluis se planta devant moi mais à bonne distance. Ca me convenait très bien ! Maintenant qu'elle était face à moi, je pouvais mieux la voir: elle était visiblement beaucoup plus jeune que moi. Comme tous ceux de son peuple, elle avait de larges ailes dans le dos. Plutôt menue, une longue chevelure blanche encadrait son visage et elle portait des vêtements noirs libérant tous ses mouvements. Malgré son jeune âge elle avait l'air déterminée. Et je savais mieux que personne qu'une apparence n'est pas révélatrice.

-C'est rare en cette période de rencontrer quelqu'un d'une autre race que la votre s'excuser-

Et elle souriait joyeusement. Plutôt bizarre la gamine mais au moins elle ne me sautait pas à la gorge avec un couteau. Je l'observais sans ciller du plus profond de mes prunelles dorées. Amie ou ennemie ? Un peu des deux surement. Elle s'assit sous mon nez. Bon, au moins elle n'avait pas l'air agressive. Mais moi je n'étais pas folle, je restais sur le dos de ma compagne qui regardait l'étrangère avec méfiance. Je sentait ses pattes prêtes à bondir au moindre frémissement. Instinctivement j'enroulais une de ses longue tresse autour de mon poignet pour avoir une prise ferme en cas de démarrage intempestif.

-Mes excuses étaient sincères. Si j'avais pu, j'aurai simplement passé mon chemin sans me faire remarquer. Je n'aime pas agresser les gens sans raison. Même si ce sont des Aluïs.-

Écho changea de jambe d'appuis et soupira. Je sentais ses muscles saillir sous moi. Elle était loin d'être bête et comprenait la situation. Sans lâcher sa tresse, je lui octroyais quelques caresses d'apaisement.

[b][color=#99cc33
La situation était étrange et gênante. Je venais quand même de lui balancer un fumigène paralysant à la figure et en réponse elle me souriait et me faisait la causette. Et elle avait prit la peine de me rattraper. Ca ne collait pas dans le même tableau. J'aurai été plus tranquille si elle m'avait agressée. Etrange non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Jeu 19 Mai - 18:06

-Mes excuses étaient sincères. Si j'avais pu, j'aurai simplement passé mon chemin sans me faire remarquer. Je n'aime pas agresser les gens sans raison. Même si ce sont des Aluïs.-


Elle m'avait répondu calmement, et sa voix ne tremblait pas. Son Icoirue, elle, avait les jambes tendues : elle était prête à se lancer au galop pour m'échapper. Je remarquai un petit éclat argenté.


-Je ne pense pas que tu sois une guerrière, je te vois plutôt guérisseuse ou herboriste ; ce qui veut dire que l'arme que tu possède n'est pas une épée ou autre. Une faucille ? Ne compte pas me battre avec ça. Si tu as l'intention de me blesser avec ton outil, laisse tomber. Et si tu souhaite détourner mon attention en m'attanquant avec ça, sache que je suis plus rapide avec mes ailes que n'importe quel Icoirue.


Je désignai mon carquois.


-Et, si, par le plus grand des hasards, tu arrivais à atteindre mes ailes, sache que j'ai un arc, et que tu serais sitôt partie que je t'embrocherai avec une de mes flèches.


Alors ? Calmée ? Sûrement. Je n'avais pas l'intention de la tuer sans obtenir quelques informations. Non pas sur les faiblesses ou les secrets des Fehorts, non pas qu'ils ne m'intéressent, mais sur leur art. L'étrangère semblait si connaître en médecine, et le manque de guérisseurs au sein des Aluïs était assez handicapant : le Magea pouvait mourir d'une simple maladie sans que nous puissions faire quelque chose, et ce serait la faute de notre manque d'expérience.
Abandonnant ma rêverie, j'examinai avec un peu plus d'attention celle qui me faisait face. Ses cheveux verts comme l'herbe était coiffés de quelques guirlandes de fleurs, sa peau était couleur de feuille, ses yeux ambrés me fixaient.


-Le Bosquet Rouge est un zone neutre, je ne vois donc pas pourquoi je devrais te capturer. Je ne connais pas ton pouvoir, c'est un des nombreuses raisons pour laquelle je ne t'attaque pas. Te tuer alors que tu es quasi incapable de combattre me semble lâche.


Je plantai mon regard argenté dans les yeux dorés de la Fehort.


-Swan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva
Rang 1
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Ven 20 Mai - 12:17

[HJ: Dis, je trouve que tu devines beaucoup de choses avec beaucoup de facilité là ^^" je te lance un fumigène paralysant et tu en déduit que je suis herboriste et guérisseuse, je tiens dans ma main un objet que, normalement tu ne peux pas voir et tu en apercevant un éclat tu sais déjà que c'est une faucille... C'est un peu fort de café. Modifie rien mais dans tes prochains messages essaye de pas trop faire la voyante.]

Ce qu'elle pouvait être agressive et arrogante ! Visiblement, elle ne doutait en rien de ses capacités. Elle commettait une erreur. Se croire invincible était bien la pire chose à faire pour un guerrier. Se croire assez rapide pour battre Echo à la course... Même avec le vent dans le dos, un Aluïs n'avait aucune chance de rattraper un Icoiru lancé à pleine vitesse.
Je n'étais pas d'un naturel agressif mais son air hautain et imbu d'elle même me mettait dans un certain état d'énervement. Je lâchais un soupir silencieux pour faire baisser la pression. Ca ne servait à rien de se fâcher. C'était une gamine qui avait besoin de se faire mousser. Si je n'étais pas guerrière, je n'étais quand même pas aussi faible et sans défense qu'un nouveau né. Dans la sacoche gauche de ma monture se trouvait une fiole de liquide. Ce qu'elle contenait était un mélange de mon invention faite à partir de plusieurs plantes dont certaines étaient des croisements que j'avais fait. Le résultat était impressionnant: un acide corrosif d'une efficacité redoutable. Si elle s'approchait un peu trop et de façon un peu trop menaçante, je n'aurais aucune hésitation. Après tout, elle n'en aurait aucune à me tuer. Mais puisqu'elle ne le faisait pas, j'en déduisais qu'elle voulait quelque chose. Et pas simplement une discussion.

-Swan.

Si tu le dis ! Je n'avais pas l'intention de lui donner mon nom. Je n'avais pas non plus l'intention de rester ici. Mon esprit tournait à l'accéleré.

*On pourrait simplement partir vers l'Ouest. La frontière de brume n'est pas loin.*

Je maîtrisais un sursaut: cette voix dans ma tête, je la connaissais. Il m'arrivait de l'entendre mais à de très rare occasion. La première fois montait à très loin. Le pouvoir des Icoiru était méconnu. Mais une chose était certaine: ces créatures étaient plus sages et plus intelligentes qu'on voulait bien le dire. Ils étaient capable de raisonner et quand un lien fort les unissait à quelqu'un, ils pouvaient même communiquer pas la pensée. Et c'était exactement ce qui venait d'arriver. Echo avait une voix chaude, vibrante et douce. Et elle avait raison. Nous n'étions qu'à quelques mètres de la frontière de brouillard: La nappe perpétuelle de brume qui serpentait au sol était plutôt épaisse.
On pouvait en effet lui tourner le dos et s'en aller. C'était risqué mais il y aurait un perte de temps moindre. Malheureusement, ses flèches étaient dangereuses. Je pouvais minimiser les dégâts mais je ne pouvais pas protéger Echo

*Désolé ma grande, c'est trop dangereux pour toi. Mais garde l'idée en tête, je te fais signe.*

Bon...Maintenant on avait plus qu'à se regarder dans le blanc des yeux...Ce que c'était efficace ! J'étais un peu agacée: javais face à moi une ado têtue qui était trop imbue d'elle même pour être sur ses gardes. Et qui me retenait ici pour rien en me menaçant. Merveilleux ! Ce n'était pas tout a fait mon jour. Je poussais un soupir bien sonore:

-Bon, qu'est ce que tu veux ?-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Ven 20 Mai - 22:03

[ Méchante ! Qu'est-ce que je fais moi maintenant --']



-Bon, qu'est-ce que tu veux ?


Agacée. Bah ! Il fallait s'y attendre ! Et d'un certain côté, je trouvais cette sitution trés amusante ... Et plutôt sérée. Je n'allais pas lui sauter dessus pour l'égorger, franchement j'aimerais éviter, et qui savait ce dont elle était capable. Et même si je lui avais assurée que je pouvais rattraper sa jument, je n'y connaissais rien, mais alors rien dut out aux Icoirues. J'avais un don pour me mettre dans les situations assez génante.
Je pouvais la laisser partir comme si de rien ne c'était passé, mais qui sait si un groupe de guerriers Fehorts n'étaient pas dans le coin ?
J'avais beau être armée, je ne résisterai pas bien longtemps à une troupe ennemie.
La solution sanglante de comettre un meurtre me revenait toujours à l'esprit, mais je ne pouvais pas prendre ce risque. Le risque qu'un de ses tours de magicienne me coûte encore la vie ...
Je ne pouvais donc rien faire, à part ...


-Je laisse tomber les masques, dis-je en soupirant. Ce que je veux ... Dur de répondre ...


L'Icoirue me fixait. Je tournai la tête, génée par son regard pénétrant.


-Je ne peux pas prendre de riques en essayant de te tuer, et je ne peux pas te laisser partir. Je n'ai pas trés envie que tes copains Fehorts passent me dire bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva
Rang 1
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Sam 21 Mai - 11:06

Je ne m'étonnais pas de sa méfiance: toutes les races pouvaient se promener librement dans ces bois, la tour n'étant pas encore dans les mains de l'une d'elle. Alors on pouvait tomber sur n'importe qui. Mais de la à penser que j'étais accompagnée... Tout semblait pourtant indiquer que j'étais seule mais soit, si ça pouvait me maintenir en vie plus longtemps. Quoi qu'il en soit, elle ne voulait toujours pas me dire ce qu'elle me voulait et je commençais a sentir le temps filer tellement ça devenait long. Je posais de nouveau ma question, un peu plus agacée par toutes ces tergiversations:

-Bon, t'as trouvé ? Parce que si il n'y a pas de raison que je reste ici, je m'en vais. J'ai d'autres choses à faire que prendre racine avec toi. Alors sois claire une bonne fois pour toute, dis moi ce que tu me veux sinon, je pars tout de suite, on arrêtera au moins de perdre du temps.-

La moindre des choses quand on oblige quelqu'un à s'arrêter et qu'on le menace, c'est de savoir pourquoi on fait ça ! Si elle ne me voulait rien, elle n'avait qu'à rester là-bas, avec les fleurs. Écho racla le sol de ses griffes, soulevant un paquet de feuilles. Elle aussi commençait à s'impatienter. Je n'aurai pas été étonnée d'apprendre que j'avais face à moi une enfant souhaitant devenir une guerrière et qui avait agit comme elle pensait que les guerriers agissaient. La guerre suscitait une fascination morbide et enrôlait bien des personnes, hommes et femmes mélangés. Cette gamine n'avait peut-être même jamais vu de champs de bataille, jamais vécu de grand affrontement. Les villages Aluïs étaient rarement attaqués car ils se trouvaient tous dans des endroits difficiles d'accès. Mais les villages Fehorts, nombreux et facilement repérables, étaient très régulièrement les cibles d'attaques de tous les autres peuples. Je n'avais pas 6 ans que j'avais déjà connu la peur de voir la porte de la maison défoncée car les Aluïs nous avaient attaqué. Puis, quelques années plus tard, les Pys. Tous les enfants Fehorts connaissaient la peur d'être envahit par les ennemis alors que les autres races étaient bien plus protégés. C'était ce qui faisait de nous un peuple déterminé, solide et uni. Même si à choisir, nous aurions préférés être plus à l'abri comme les Nerises et leur ville sous-marine. Alors, que pouvait-elle connaitre de ce sentiment et de l'horreur d'une attaque ? Je savais de source sure que nous n'avions pas attaqué de village ALuïs depuis très longtemps alors de nous, elle ne connaissait aucun combat, elle était trop jeune. Peut-être d'autres races avaient-elles attaqué son village... Je ne pouvais pas en être certaine mais j'aurais dis que non. Elle s'était entraînée à se battre, était devenue une combattante malgré son jeune âge mais elle n'avait pas de sang sur les mains et pas d'images plein les yeux. Juste des rêves de gloire plein la tête. Et c'était au nom de ce rêve qu'elle s'était mise sur mon chemin.
Moi je revoyais toujours les morts, les blessés dans mon infirmerie, le champs de bataille lors de l’affrontement avec les Xuhecors... Et à l'heure actuelle, on avait besoin de moi pour d'autres victimes de combats alors qu'elle me fasse perdre du temps au nom de son rêve de guerrière me poussais à l'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edefia
Rang 1
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Ven 27 Mai - 20:08

-Bon, t'as trouvé ? Parce que si il n'y a pas de raison que je reste ici, je m'en vais. J'ai d'autres choses à faire que prendre racine avec toi. Alors sois claire une bonne fois pour toute, dis moi ce que tu me veux sinon, je pars tout de suite, on arrêtera au moins de perdre du temps.

Vive comme une flèche je bondis hors de l'eau et m'habillais en vitesse.La voix avait jaillit derrière un buisson,un peu plus loin.Avec prudence je m'approchais ensuite des voix et me cachais derrière un rocher.J'écrasais une brindille qui craqua.A mon oreille j'eu l'impression d'entendre une forte détonation,une explosion. Je me raidis et tendis l'oreille.Je n'entendais aucun bruit.Je jetais alors un coup d'oeil au-dessus de la pierre.Ne voyant rien que de l'herbe ,des feuilles mortes et des branches nues qui m'empéchait de voir les personnes qui avaient parlé je me penchais encore un peu plus,encore plus et...

-Swan!?m'écriais-je.

Oui,c'était bien elle.L'Aluïs que j'avais déja rencontré lorsqu'elle et d'autres Aluïs étaient venus ceuillèrent chez nous la Sileria liseria.Cela ne faisait que quelques semaines que je l'avait aidé à s'enfuir.Le sourire aux lèvre je me rendis conte de ma bêtise.Je venait de crier haut et fort devant,certe,une personne que je connaissai mais également devant une personne inconnue.

*Mince!*

Je plaquais ma main contre ma bouche.Aussitôt je glissais par dessus la pierre et tombais entre Swan et une autre personne.Elle avait une peau verte comme les feuilles d'un arbre et une longue chevelure verte également parsemait de feuilles.Elle avait aussi de magnifiques yeux dorés.Elles me regardèrent d'un air intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Lun 30 Mai - 18:43

Génial ! En plus d'une Fehort qui avait plus d'un tour dans son sac, j'allais devoir gérer une Nerise ! Le gros avantage, c'est que la femme-poisson avait l'habitude de vivre dans l'eau, pas à la surface ...


-Swan ?!? s'écria une voix familière.


Je pivotai vers celle qui m'avait appelée ... ISAYA ? J'étais tellement occupée par le fait d'être coincée entre deux étrangères que je n'avais pas pris le temps de l'identifier. En même temps, qui pouvait se douter que parmi je ne sais combien de Nerises, celle que je rencontrerai serait la seule que je connaissais ?
Je jetais un coup d'oeil à la Fehort, dont les yeux ambrés étaient posés sur Isaya, qui d'ailleurs était tombé sur les fesses, les mains plaquées sur la bouche.
La situation était serrée ... Mais, si la femme à la peau verte se révélait agressive, je pouvais la calmer avec mon amie. Cette dernière dévisageait l'autre avec insistance, comme si elle n'avait jamais vu de Fehort de sa vie. Remarque, Isaya était jeune, pas assez vieille pour avoir vu énormement de choses ... comme moi.


-Je savais que tu me rendrais visite, mais je m'attendais à ce que tu viennes à Anugès et à ce que nous discutions devant une bonne tisane, dis-je, amusée. Tu devais avoir sacrément hâte de me revoir pour apparaître maintenant, par le plus grand des hasards ... Dis-moi ce que tu viens faire dans cette purée de pois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiva
Rang 1
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Mer 1 Juin - 17:01

Il en sortait de tous les coins ma paroles ! D'abord une Aluïs qui faisait des bouquets de fleurs et puis une Nerise qui... faisait je sais pas quoi mais autre chose que se mêler de ses affaires visiblement. Elle avait à peut près le même âge que Swan. J'étais donc entourée d'ennemie qui auraient put être mes petites sœurs. Je levais les yeux au ciel un bref instant, me demandant comment la situation pouvait empirer. Écho renâcla et secoua sa lourde crinière tressée. Elle non plus n'aimait pas être pris entre deux feux.

-Je savais que tu me rendrais visite, mais je m'attendais à ce que tu viennes à Anugès et à ce que nous discutions devant une bonne tisane. Tu devais avoir sacrément hâte de me revoir pour apparaître maintenant, par le plus grand des hasards ... Dis-moi ce que tu viens faire dans cette purée de pois.

Ok alors à première vue, les deux se connaissaient. Les Nerises avaient noué alliance avec les Aluïs ? Si c'était le cas, nous avions du soucis à nous faire. Je ne manquerai pas d'en parler une fois rentrée à la maison. Si j'avais à rentrer. Non seulement ma récolte tombait un peu à l'eau mais en plus je devais assister à une scène de retrouvailles entre deux ennemies et cette rencontre pouvait me faire perdre des plumes. Je serrais un peu plus la crinière de ma jument pour l'interroger sur la situation.

*Nous pourrions profiter de ce moment pour filer. Je ne suis même pas sure qu'elles nous remarqueraient.*

*C'est risqué: si nous connaissons l'artillerie de l'Aluïs, on ne sait rien sur la Nerise. Et rien que des flèches c'est dangereux alors si en plus on nous attaque à coup de pouvoir... Je te rappel que je n'ai pas de pouvoir offensif.*

*Alors nous restons ici et nous prenons racine ?*

*Je n'ai pas dis ça...Laisse moi un moment, on va bien finir par trouver une solution...Tiens regardes, on est disposées en triangle. Ce qui fait que chacune est entourée des deux autres. Si on recule, elle se retrouverons dans une relation de face à face. On peut se faire oublier facilement.*

*Tu n'as plus peur des flèches ?*

*On ne nous tirera pas dessus si on part aussi lentement. En tout cas, je n'espère pas parce que je ne garantis pas l'efficacité de la protection que je peux nous fournir.*

*Alors essayons.*

Je sentis le poids d’Écho se porter sur son autre jambe et elle fit un pas en arrière. Il faut savoir que le reculons n'est pas une spécialité équine et qu'il leur faut un entrainement spécial pour leur apprendre ce mouvement pas du tout naturel. Et comme l'Icoiru tiens beaucoup du cheval malgré ses pattes, Écho ne faisait pas défaut à la règle. Heureusement, je lui avais appris bon nombre de choses durant mon enfance. Un pas après l'autre, ma jument s'éloigna de la scène qui se jouait. Ni trop lente ni trop rapide, nous avions toujours un œil sur les deux jeune filles mais nous en étions plus éloigné, c'était toujours ça de prit. Ma compagne reculait vers l'ouest c'est à dire vers la lisière embrumée de la forêt. Initialement il y avait entre moi et l'Aluïs environs cinq mètre. Écho venait de l'augmenter et elle était maintenant de sept ou huit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edefia
Rang 1
avatar

Messages : 96

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Mer 1 Juin - 19:05

-Ce que je fais dans cette purée de pois?Mais voyons Swan!Commence d'abord par me présenter ta charmante amie!Une...Euh...Fehorte?A en juger par ses cheveux et par la couleur de sa peau je dirais que oui.

Je me relevais en riant et m'époussetais.Mes vétements étaient trempés et plein de boue.J'essayais d'enlever les diverses brindilles et herbes qui s'empétraient dans mes cheveux.A l'aide de mes mains j'essayais de démêler l'épaisse touffe de cheveux turquoise de sur ma tête.Mon état faisait peine à voir.Mes pieds nus étaient sales et immaculés de terre,mes vétements couvert de boue et mes cheveux en bataille me donnaient l'impression d'avoir hiberné pendant plusieurs mois.Je fis une grimace en voyant mes mains pleines d'égratignures.

-Bon bah en tout cas je te sers pas la main.dis-je d'un air vaguement ironique.

Je respirais un grand coup,essuyais mes mains contre mon pantalon et applatissais mes cheveux sur ma tête avec mes mains moites.Je dis ensuite:

-Tu me la présente aujourd'hui ou demain ta copine?

Je désignais du doigt l'endroit où s'était tenue quelques minutes plus tôt la Fehorte.L'endroit que je montrais maintenant du doigt était vide.Je regardais un peu plus loin derrière nous.La Fehorte se tenait à une dizaines de mètres de nous sur sa bestiole.

*J'hallucine!Je l'ai même pas vu partir!*

Je fis une moue narquoise et lancais à ma chère connaissance:

-En tout cas je sais pas ce que tu lui as fait mais elle a pas l'air de beaucoup t'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swan
Rang 1
avatar

Messages : 61

MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   Ven 3 Juin - 12:52

-En tout cas je sais pas ce que tu lui as fait mais elle a pas l'air de beaucoup t'apprécier.

-Tu plaisante ? On s'entend à merveille ! On a même organisé un pique-nique ensemble, dis-je sur un ton moqueur.


Plus bas, j'ajoutai :


-Non, mais franchement, tu crois que je vais te la présenter, dis-je froidement. J'étais en train de faire ma cueillette quand je suis tombée sur elle. Je m'amusais follement à la faire patienter, et puis tu m'as interrompu. En fait, j'avais l'intention de l'interroger. Fais gaffe à sa jument, elle a pas l'air trés contente, et j'y connais rien aux Icoirues. Et pourquoi tu me demandes si c'est une Fehort ? Demande-lui toi même !


Je poursuivis, ne remarquant pas que l'attention d'Isaya ne se portait plus sur moi :


-Je commençai à ramasser des plantes quand elle m'a lancé une boule de verre qui, en se brisant, a libéré un nuage toxique. J'ai réussi à m'en défaire et je l'ai rattrapé.



[ Désolée si c'est un peu court --' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Première rencontre avec une Fehort [Shiva]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première rencontre avec une Fehort [Shiva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Teloiv (Centre-Sous) :: Le Bosquet Rouge-