AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confrontation PV [Luella et Jade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Confrontation PV [Luella et Jade]   Dim 26 Déc - 22:02

J'avais réussi !
Après tant de mois de travail acharné et un repos quasi inexistant, j'avais enfin réussi !

Cela fait des mois que je travail à la modernisation du Royaume. Entre la refonte du gouvernement, la gestion des ressources, une répartition optimale des guérisseurs et professeurs pour en avoir même dans les plus petits villages, ainsi que mille et une autres tâches, j'ai enfin réussi à me libérer deux semaines de vacances.
Bon, c'est vrai que quand je dis que je me suis "libéré", je mens un peu. Il serait plus vrai de dire que j'ai décrété que le Roi avait droit à quatre semaines de vacances par an mais qu'il se devait de se tenir près en permanence à devoir écourter ses congés.

J'étais donc chez moi, dans ma maison maintenant fortifiée, ouvrant tous juste les yeux. Contre moi était lovée, encore endormie, ma magnifique Aluïs. Luella dormait encore et sa chaleur me caressait doucement tandis que le sommeil quittait pour une fois mes yeux. Les rayons lumineux du soleil filtraient par les rideaux pourpres et baignaient la pièce d'une chaude lumière tandis qu'une fine brise apportait le piaillement des oiseaux.
Alors que j'ouvrais seulement les yeux, j'appréciais encore un instant le souffle lent et brûlant de mon amante dans mon cou. Elle avait un bras passé sur mon torse et avait réussi, par je ne sais quel miracle, à venir fourrer son nez dans mon cou.
Je m'extirpais doucement pour ne pas la réveiller, me sentant glisser sur sa peau nue, et enfilais rapidement un pantalon avant de sortir. J'allais au rez-de-chaussé grignoter un truc pour caler l'appétit du réveil, faim également engendrée par certaines choses dont vous ne saurez rien, avant d'aller dans ma pièce d'entrainement. Là, je me mis à enchaîner tractions et flexions afin d'entretenir mon corps. Je ne voulais pas devenir l'un de ces Rois obèses et disgracieux. Je veux pouvoir mener mes hommes à la bataille sans demander à être porté après vingt mètres de marche.
C'est donc la tête pleine d'amoureuses pensées pour la belle femme nue dans mon lit que je me faisais transpirer un bon coup.

Lorsque l'on frappa à ma porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mar 4 Jan - 20:21

Le soleil venait à peine de se lever, immense astre rayonnant derrière un ciel rose pâle et bleu. J'admirais calmement la levée du soleil, et loin de m'en lasser, avais le souffle coupé devant toute cette magnificence. Je fermai les yeux, inspirant l'odeur de la rosée du matin et écoutant le chant des Queue-bleue, petit oiseau aux plumes bleutées.

Il y a deux semaines que je n'avais pas mené un combat et mon épée prenait la poussière dans son fourreau. En quelque sorte je me plaisais dans ces sortes de vacances, profitant pleinement de ce travail plus que reposant. Je devais seulement assurer la coordination des gardes pour la sécurité du roi. Après deux jours passé avec des nuits blanches pour surveiller les alentours et les mulots traversants la plaine, je me suis rendue compte que personne n'attaquerai et que cet endroit était même carrément un trou perdu ! Donc je prenais du bon temps, passant des heures à faire de longues balades - tours de garde en version professionnelle - et a observé la faune et flore. Mais, car il y en avait un, le feu de la bataille me manquait et mes entraînements n'arrivait pas à faire disparaître cette envie irrésistible.

Je n'avais pas vu le roi de la journée d'hier, à vrai dire je ne l'avais pas beaucoup vu à vrai dire. Il était souvent absent et j'eus un petit pincement au coeur mais il était en vacances tout de même ! Il fallait qu'il se repose un peu, les derniers mois avaient été intensifs avec tous ses décrets, déplacements à l'autre bout du royaume. J'étais assis à une fenêtre, dans ma chambre quand j'entendis du bruit au rez-de-chaussée, à la salle d'entrainement du roi. Il venait sûrement de se réveiller et devait s'échauffer. Il faisait toujours le même rituel : chaque matin il faisait ses exercices d'assouplissement.
Je décidai d'aller lui dire au moins bonjour ! Je pourrais-même m'entraîner avec lui peut-être !!! Tais-toi idiote, enfin ... ne penses plus jusqu'à ce que l'on te sollicite !

J'arriva devant la porte et frappa trois fois, comme à mon habitude. c'était juste une mesure de politesse donc je n'attendais pas qu'il accepte de me laisser entrer. J'ouvris la lourde porte et me retrouva face au roi ... torse nu ! Ouah, il est super musclé ! J'eus un sourire carnassier puis me repris et m'inclina devant Mharcus.

- Bonjour Sire, avez-vous bien dormi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mar 4 Jan - 22:06

Pourquoi j'étais là ? Facile, l'homme de mes rêves y était alors normal que je soit avec lui !
Comment j'avais fait ? Ca s'est un secret ! Tout ce que vous avez besoin de savoir c'est que j'ai réussi à échapper à ma vie un moment pour aller vivre mon rêve une semaine ou deux.
Bon, il y avait mieux comme vacances quand on sait que ça grouillait de soldats dans le coin... Et oui, c'est ça d'être l'amante d'un roi. On se tape les patrouilles et la garde rapprochée ainsi que les garde du corps. La patrouilles, je pouvais faire comme si elles n'étaient pas là, ils étaient loin dehors. La garde rapprochée, pareil, facile à éviter. Mais la garde du corps... C'était une gamine qui se prétendait lieutenant et qui avait insisté pour veiller personnellement sur mon roi. Pfff. En plus de ça, les rares fois où je l'avais observé en cachette quand Mharcus se montrait à elle, je ne pouvais que remarquer la lueur dans ses yeux. Rêve pas ma p'tite ! Il aime pas les petites filles et il a déjà une femme dans son lit. Une vraie ! Mais comme j'avais droit à beaucoup plus d'attention qu'elle, je me contentais de me faire discrète. Pas la peine d'aller bousiller un garde à mon petit roi, ça peut lui servir un jour.

J'ouvris un oeil ensommeillé et tardais à comprendre que j'étais seule. Ainsi donc il m'avait lâchement abandonné ? J'étais sure qu'il redoutait une attaque d'oreiller ! Avec volupté je m'étirais, prenant mon temps et savourant la chaleur des draps. Non pas qu'il fasse froid en dehors mais la douce atmosphère qui règne sous la couette à une charme particulier. Je m'y enfouie un instant avant d'entendre des bruits en bas et des voix. Et j'eus la mauvaise surprise de reconnaitre celle de cette fichue garde du corps. Ca avait le don de m'agacer prodigieusement. Je rejetai les couvertures d'un geste brusque et posais mes pieds nus sur le plancher. Il fallait être discrète quand même. J'allais chercher des vêtements. Aujourd'hui ce serait pantalon en lin, cuissardes, chemise blanche savamment entre-ouverte au col et corset de cuir par dessus. Et oui, je préférais porter quelque chose de pratique parce que je partais en mission de persifflage, ce qui n'est pas sans risque dans ce beau pays où on me déteste tant.
J'accrochais autour de ma taille ma ceinture à laquelle pendait le fourreau de mon cimeterre. Et après un rapide coup de brosse et un brin de toilette, je me glissais par la porte. Cette maison je la connaissais bien. C'était ici même qu'avait commencé notre drôle d'histoire. Je m'étais bêtement fait empoisonnée par une fichue plante et je m'étais réveillée sur le lit que je venais de quitter. L'aile transpercée, l'énergie au plus bas, c'était le futur roi lui même qui avait prit soin de moi tout ce temps. Aujourd'hui, je n'étais plus la fragile créature malade qui s'était effondrée dans les escaliers.

Avec légèreté je descendit une a une les marche en tendant l'oreille. Mmmmh...Salle d'entrainement ! Je me faufilais dans le couloir en silence pour arriver devant la porte. Elle était à demi ouverte et je pouvais voir mon amant debout dans la pièce, torse nu et faisant face à quelqu'un. Certainement la morveuse. J'eus alors une idée. Je rebroussais chemin sans prêter attention à la plume qui se décrocha de mon aile et resta en plan. D'un coup d'aile je me retrouvais en haut des escaliers et passais dans le couloir. J'entrais dans la chambre de la petite lieutenant. Bien bien bien ma grande, à nous deux ! J'avais envie de m'amuser un peu.
Je commençais par trouver son arme. Je la pris délicatement et allait la planquer entre le matelas et les lattes du lit. Cachette rudimentaire mais elle ne penserait pas à aller là-bas tout de suite et perdrait un bon moment à fouiller la pièce. Puis, j'ouvris les placards où elle rangeait ses affaires. Aller hop, les pantalons à la place des chemises et inversement. Tiens, des bottes ! De la pointe de ma lame de tranchais tous les lacets avec un sourire un brin sournois. Mon dieu, quelle attitude puérile ! Mais je m'en donnais à coeur joie. Puis je soulevais la chaise très très doucement et râpais l'un des pieds avec mon arme. De quoi ôter quelques millimètres de bois qui la ferait quand même tanguer. Oho ! Mais ne serait-ce pas du papier et une plume ? Je subtilisais l'encrier et le vidais dans chacune des bottes avant de le cacher sous l'armoire. Et pour finir, le lit tout beau et bien fait, je le réarrangais en porte-feuille. Une très vieille blague qui marche toujours. Et maintenant gamine, si tu passe une bonne journée avec tout ça, c'est que j'ai beaucoup perdu de ce que mes frères m'ont appris. Gloussant comme une enfant, je sortis à reculons en laissant tout comme a mon arrivée... au moins en apparence.
Satisfaite, le sourire aux lèvres, j'entrais dans une autre pièce. Encore un de ses nids à poussière poussière pour les livres de Mharcus... Mais il avait l'avantage d'être juste au-dessus de la salle d'entrainement...Le les noeuds du bois sautaient facilement. Je poussais de nombreuses piles de livres qui tenaient en équilibre précaire et hôte quelques noeuds de bois. Et hop, à plat ventre dans la pièce, je pouvais tout voir et tout entendre. Un petit coup de pouce de mon pouvoir et les voix d'en bas résonnaient aussi fort en haut que si j'avais été avec eux.

Par contre, je n'avais pas vraiment prévu de me prendre tous les bouquins sur le coin du nez. A croire qu'ils n'avaient pas aimé être déplacés. L'une des plus hautes piles tangua dangereusement avant de s'écrouler sur moi dans un bruit qui passe difficilement inaperçu. Moi par contre, j'étais devenue invisible, noyée sous les parchemins, les livres et les grimoires... AIE !

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mar 4 Jan - 23:31

Trois coups à la porte ? Mais ne serait-ce pas ma lieutenant que voici ?

Bingo !

Me laissant tomber de ma barre de tractions, je me tournais vers la porte pour l'accueillir. Bon, le mot est peut-être un peu mal choisit car on ne peut pas vraiment dire qu'en cet instant je fasse preuve d'une exceptionnelle bienséance monarquale ... pour peu que le mot existe. Lorsqu'elle entra dans la pièce, c'est mon dos qu'elle vit avant de me voir pivoter. J'avais une serviette dans les mains, un sourire aux lèvres et une goutte de sueur au bout du nez.

Bonjour Jade. J'ai remarquablement bien dormis, je vous remercie. J'espère en revanche que vous n'avez pas encore passé la nuit devant la porte de la maison sans quoi je vous promets que je vous drogue et vous mets moi même au lit.

J'espère qu'elle ne prendra pas cette remontrance trop au sérieux tout de même. Je lui tournais à présent le dos, me dirigeant vers un ratelier où étaient rangées plusieurs épées d'entrainement. Devinant qu'elle avait maintenant les joues rose de celle qui pensait ne pas s'être fait prendre et qui était légèrement honteuse, je repris la parole.

Allons, ne faites pas cette moue navrée ! Puisque vous êtes là ...
J'exécutais rapidement une vrille qui me plaça à une vingtaine de centimètres à peine d'elle. Je baissais la tête pour la regarder et admirer ses jolis yeux disparates.
Je fis alors apparaître devant elle le pommeau d'une épée recouvert d'un vieux cuir usé.

Que diriez-vous d'affronter votre roi ?

Je bondis en arrière et me mis en position de défense. Un sourire joyeux étirait mes lèvres et une lueur d’excitation brillait dans mes pupilles. Cela faisait trop longtemps pour un ancien soldat comme moi que je n'avais pas manié la lame. L'optique de pouvoir me dérouiller était plus que géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Sam 8 Jan - 12:43

Je souris après qu'il m'eut répondu. Non je n'avait pas dormi devant la porte, j'avait jouer aux cartes une partie de la soirée avec les autres gardes et m'était ensuite couchée puis m'étais levée aux aurores pour faire mon tour de garde.Soudain le Monarque fit une vrille parfaite, se retrouvant à une vingtaine de centimètres de moi, je dus m'obliger à ne pas reculer de surprise. Le Roi posa son regard dans le mien ... il était torse nu, tout près de moi me regardait dans les yeux !!!! Comment pouvais-je ne pas rougir ? Le rouge me monta aux joues et je devins écarlate. Bravo ! Elle est fière la lieutenant de cavalerie ! On dirait une gamine de 10 ans !
Il me tendit une épée, je mis quelques secondes à réaliser ce que cela signifie quand j'empoigna la lame et me mis en suite en garde.

- Ce serai un honneur est un plaisir mon Roi !

Enfin un combat ! Un frisson de plaisir me parcourra le dos et mes yeux brillèrent d'excitation. Je fis remuer mes épaules et ma nuque pour m'échauffer et me remit en place.
Je fis le vide, me calma. Devant moi ne se trouvait plus le Roi mais un simple adversaire, quelqu'un à battre. Je ne me faisais pas d'illusions : il était roi et donc avait une expérience en matière de combat, mais je pouvais comme même essayer de lui donner du fil à retordre. Il fallait que se soit moi qui donne l'offensive. Il fallait que je le surprenne, mais pas tout de suite : chaque chose en son temps. Trêve de rêveries. Je m'élança et mon épée piqua en direction de son torse. Au dernier moment je déviais la lame en direction de son cou.
J'attaquai, ripostai, plongeai, parai, le rythme était diabolique.
Inutile de vous dire que je peinais énormément, de la sueur coulait déjà de mon front et mon souffle devenait saccadé. Je n'allais pas tenir longtemps ! Je puisais dans mes réserves d'énergie et fit une pirouette arrière, ce qui me permit de souffler un peu.
J'allais attaquer quand soudain un grand bruit retentit au dessus de nous. Je m'arrêtai et regardai en l'air l'origine de ce raffut. Je ne vis rien alors et tourna la tête vers mon supérieur et l'interrogeai du regard.
Devais-je aller voir ce qui se passer ?
Laisser faire le Roi ?
Qu'es-ce qui avait pu faire autant de bruit ?
Selon mais souvenirs lorsque j'avais vu la carte détaillé de cette bâtisse je crois qu'au dessus de nous se trouvait une pièce pas très grande, une sorte de bibliothèque.
Qui pouvais lire ou je ne sais quoi à cette heure ?
Un intrus ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Dim 9 Jan - 16:10

Aie aie aie !!
Je ne pouvais plus bouger au risque tout faire tomber encore une fois mais si je restais là j'étais bonne pour me faire repérer. Mharcus me tuerait au sens littéraire et ses gardes, au sens propre ! Avec mille et une précautions mais le plus rapidement possible, je m'extirpais du amas de livres et me reculais dans un coin sombre de la pièce. Autrement dit, j'allais me planquer derrière les piles de livres plus hautes que moi, là où la poussière régnait en maître et où la lumière n'avait plus ses droits. Oh non beurk, c'est quoi ce truc gluant juste à mes pieds ? Un reste de salade ? Pas possible, la salade ça bouge pas... AAAAAAAAAH ! C'EST VIVANT !!! Je chopais le bol dans lequel le truc immonde gigotait, tout content d'avoir de la visite, et le posait juste devant la porte, en pleine lumière. Beurk beurk beurk ! Il fallait vraiment que quelqu'un fasse le ménage ici... Pourquoi pas la gamine ? Elle avait que ça à faire de sa journée de toute façon. Le garde du corps le plus efficace et proche du roi, c'était moi.
Comme mon petit sortilège marchais toujours, je pu entendre le silence qui s'était installé en bas. Zut de flute, je m'étais fait repérée. En même temps, difficile d'être discrète avec ce chambard !
Bon, aller Lulu, action ! Reste pas caché comme un lapin terrorisé ! C'est qu'une gamine ! Je me relevais et me dirigeais vers la porte dans un silence parfait. Vive mes ailes. Je me glissais à l'extérieur de la pièce et volais en silence jusqu'à l'escalier. ME*** !! Des pas ! Je filais dans la chambre qui était la première pièce en face de l'escalier et me plaquais au mur. Attentive à chaque bruit, je tirais ma lame en silence, prête à embrocher la première petite dinde qui me démasquerais.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Jeu 13 Jan - 11:49

Elle bataillait bien la petite lieutenant. Une méthode un peu rudimentaire mais rendue efficace par ses mouvements rapides et continus. Il fallait bien suivre ses déplacements car c’est ce qui la rend la plus dangereuse. Son jeu de jambes est impeccable et ses coups relativement précis. Une bretteuse de qualité quoi.
Tandis que j’esquivais un énième coup, je me mis enfin à parler.

Vous avez un bon jeu … Oups ! … de jambes.

Je fis une sorte de pas de valse pour me retrouver dans son dos et abattais ma lame, qui rencontra la sienne de justesse.

Mais vous ne gérez pas très bien votre arme.
Je du me baisser en quatrième vitesse pour éviter sa réponse.

Vous devez utiliser son poids comme un avantage et non vous fatiguer.
Elle esquiva mon coup d’estoc mais fut surement surprise par le coup de taille qui en suivit.

Une fois bien maitrisé, le poids de l’arme permet … des frappes plus puissantes mais … moins fatigantes.
Je constatais qu’après dix ou quinze minutes seulement, elle commençait à fatiguer. Son souffle devenait rapide et irrégulier, ses muscles étaient tendus et ne tarderaient sans doute pas à faire mal. Mais je soupçonnais une réserve inutilisée d’énergie qu’elle-même ne connaissait peut-être pas.
En gros, elle était bonne combattante, demeurait attentive à son environnement, raison pour laquelle elle esquivait mes coups vicieux et était précise. Elle ne serait pas trop en difficulté sur un champ de bataille, tant que les combats ne s’éternisent pas. Sont défaut est surtout son endurance.

Elle me surprit avec un coup vrillé que je parais cependant en la repoussant. Elle allait revenir à la charge lorsque vacarme typique de chute retentit, provenant de l’étage, de la bibliothèque, juste au dessus.
Je ne portais pas le moindre regard à Jade que je fonçais déjà dans l’escalier. Après ce raffut, une seule pensée m’était venue en tête : Luella !

Je fus sur le palier en quelques secondes et me jetais dans la pièce d’où provenait le bruit. Mis à part le bordel plus que complet et un bol contenant … quelque chose, il ni avait rien ni personne. C’est un rayon de lumière qui attira mon attention. Le petit trait de soleil passait par la porte de la chambre, légèrement entrouverte, alors que je l’avais fermé. Quelqu’un aurait-il pénétré dans la maison ? J’avançais lentement, épée au poing et au niveau de la hanche, une main devant pour ouvrir la porte.

Pourvue que Jade n’ais pas l’idée de passer devant moi sous prétexte qu’elle veut me protéger.

PS Jade : conseil pro : en bon garde du corps, tu devrais passer devant Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Ven 14 Jan - 19:33

Le roi ne m'accorda pas un regard et je ne put esquisser un geste lorsqu'il s'élança hors de la pièce. Je ne réfléchis même pas, laissant mes longs entraînements de protection prendre le dessus. Ne jamais perdre de vue le protégé, jamais ! Et surtout en ce qui pouvait être une agression ! Un attentat contre le Roi ! Mais que faisais les gardes ! Je n'aurais jamais dû accepter cette mission ! Je n'avais que 16 ans et déjà garde du corps du Roi ! Je sortis en trombe : il avait déjà montait les escaliers. Je courais, deux marches par deux marches. Une calme résignation avait remplacé ma peur de l'inconnue, mon souffle s'était calmé. je sortis mon épée de mon fourreau et m'élança. Je vis le Monarque qui allait ouvrir une porte avec une épée, mauvaise idée ! Je bondis et le plaqua contre le mur. Je ne le regarda même pas, il avait disparu de ma vision et de mon esprit. Derrière cette porte se trouvait sûrement l'intrus. Il fallait que je sache qui était mon adversaire. Un Fehort ? ou pire un Ennemi !

J'ouvrit le porte du pied et bondis dans la pièce. L'espion devait se trouvait normalement derrière la porte si il avait un soupçon d'intelligence, même pour une autre race. Je me retournais donc au dernier moment, ma lame face à moi. Prête à attaquer !
Pourtant je mis quelques secondes à prendre conscience de la personne en face de moi. Une femme ! J'avais face une femme et Aluïs ! Je pouvais voir parfaitement ses grandes ailes blanches. Elle avait de longs cheveux auburn et de grands yeux bruns. Autant dire qu'elle était plutôt belle ! Pourtant son regard dur ne me fis aucune illusion et ni son sabre. C'était une combattante et chevronnée vu sa garde parfaite. Que faisait-elle là ?
Aucune importance.

Mon regard devint aussi froid que de la glace et je me remis en position de défense, position que je ne comptait pas garder longtemps. Je devais tenir le temps que le Roi prévienne quelqu'un ou vienne combattre ! Tel que je le connaissais il allait entrer et faire quelque chose... de raisonné bien sûr mais quoi face à une Aluïs ?
Je fléchis les genoux et bondis sur mon adversaire, prête à porter un coup brutal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Sam 15 Jan - 16:10

J'entendis des pas précipités dans l'escalier. Vu le poids, ce devait être Mharcus. Mais d'autres pas le rattrapèrent et je compris qu'il s'était fait doublé par sa gamine. Je me mis en garde. Bien sur qu'elle allait me trouver rapidement. Sinon c'était qu'elle était une bien piètre garde du corps. Elle entra dans la pièce et vint directement se placer face à moi.
Tiens elle avait l'air étonnée. Elle ne s'attendait pas à ce que je sois moi visiblement. Tant pis pour elle. Je ne bougeais pas mais attendais patiemment qu'elle se lance sur moi. Elle n'avait aucune chance. Aussi entraînée soit-elle, j'avais beaucoup plus d'expérience qu'elle et un entraînement beaucoup plus intensif. J'étais plus âgée, plus grande et plus forte. Et je doutais fort qu'elle ai jamais eu à combattre contre les miens. Et encore moins le corps d'élite.
Elle finit par plonger en avant. Trop brutal et imprécis. Je m'écartais de quelques centimètres dans un geste presque anodin et la lame ne fiit que me froler. A mon tour.
Je me glissais hors de mon recoin, la bousculant au passage pour lui faire perdre ses appuis. J'étais maintenant au milieu de la pièce avec autant de place qu'il ne m'en fallait. Je me remis en garde et esquissais un sourire hautain.


-Et tu te prétends garde du corps ? Mais regarde toi petite, tu n'es qu'une gamine. Qu'est-ce que tu veux faire face à un tueur entraîné ?-

Je me déplaçais avec légèreté et me fendis rapidement pour la toucher au bras. Une estafilade pour lui prouver mes dires. Je ne pouvais décemment pas la tuer, Mharcus m'en voudrait. Mais je pouvais jouer avec elle.
Sans lui laisser le temps de contre-attaquer, je feintais en visant le ventre mais descendit ma lame au dernier moment pour toucher la cuisse. Je me reculais enfin, garde montée, prête à tout parer.


-Et puis franchement, tu crois que fricoter avec ton patron c'est sérieux ? Tu te rends ridicule ma pauvre fille. Redescend sur terre et essaye de mourir en faisant ton boulot.-

J'étais passée maître dans l'art d'exaspérer les gens. Je savais faire preuve d'une remarquable aptitude à dénigrer les gens et à les prendre de haut. En général ils ne tenaient pas longtemps avant de péter un câble et de foncer tête baissée en m'insultant.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Lun 24 Jan - 13:53

Non d’un arbre en flamme, elles me font quoi les deux là ?

Il me fallut quelques secondes pour analyser et comprendre ce qui se passait dans ma chambre et c’est le passage lumineux et envoutant d’une tignasse rousse qui me fit enfin comprendre de quoi il retournait. Un truc qui ne manquerait pas de piquant à expliquer.
Ma garde du corps croisait le fer avec mon amante … Aluïs !

Aïe Aïe Aïe ! Fallait bien que cela arrive un jour, mais là ! C’est plutôt une catastrophe.
Bon Mharcus, tu compte rester prostré devant ta porte à attendre que Jade se fasse démolir ou tu compte intervenir ?

Je plongeais dans la pièce, épée en main et analysais du coin de l’œil la situation. Elle se faisait face et Lu, dans sa grande délicatesse, lançais des piques acerbes à ma pauvre subordonnée qui pensait défendre son roi d’une attaque d’un assassin.
J’agis alors le plus vite possible, profitant du fait qu’elles se tournaient autour.
La pointe de ma lame se retrouva à quelques centimètres seulement de la gorge de Jade tandis que je saisissais le poignet de Luella de mon autre bras.

Suffit vous deux ! Tonnais-je d’une voix puissante qui laissait entendre mon niveau d’agacement. Il faut dire que la situation semblait m’échapper et que j’ai une sainte horreur de perdre le contrôle.

Jade, rangez votre arme tout de suite avant que je ne fasse usage de la mienne ! Quand à toi Luella, je ne pensais pas que tu serais assez sotte pour te faire repérer et encore moins pour encager le combat. Tu veux te faire tuer ? Ne sous-estime pas ma garde, tu pourrais avoir de drôles de surprises.

Jade semblait sous le choc.

Jade, votre arme ! Luella, la tienne ! Rangez ça toutes les deux avant que je n’en prenne une pour taper sur l’autre.

Je levais sur Luella un regard suppliant. La situation requérait une bonne dose de diplomatie et la tête que tirait Jade me laissait penser que j’avais raté quelque chose qui n’avait cependant pas échappé à ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mer 26 Jan - 12:38


Je n'arrivai pas à comprendre se qui m'arrivait.
Le Roi était entré et au lieu de venir m'aider, avait mis sa lame sous ma gorge et pris le poignée de l'Aluïs. Puis il m'avait ordonné ainsi qu'à cette Aluïs de lâcher nos armes ! Il la connaissait, il savait même son nom : Luella.
Calme-toi Jade, calme-toi !

Le Roi connaissait cette Luella. C'était peut-être seulement un émissaire pour la paix entre nos deux peuples. Mais comme il la tutoyer je ne pensais pas que ces relations avec cette femme n'étaient que diplomatiques. Que faisait-elle ici alors que le Roi était en vacances ! Dans quel embrouille m'étais-je mise ?
Mon cerveau n'arrivait plus à analyser tous les faits. Toute mes convictions, ma confiance dans mon Roi et mes valeurs venaient d'être réduites au néant. Je n'avais plus rien pour me raccrocher. Perdue. Mes yeux s'étaient équarquillés et je bafouilla :

- Que ... qui est... pourquoi vous, sire...

Je para la lame du roi, recula, dos contre le mur, et les menaçais de mon arme. Soudain ma main trembla et mon arme tomba, provoquant un bruit sourd sur le sol. Je perdis mon équilibre et glissa contre le paroi.
Il fallait que je me relève, que je soit droite, fière. Mais je n'arrivai plus. J'étais lieutenant de cavalerie dans l'Unité Royale. J'avais trente hommes sous mes ordres. J'avais été irréprochable dans toute les missions ! Mais M**DE ! Je n'avais que 16 ans !!!
16 ans ! Je n'ai pas le droit à une vie plus simple non ?! Le stress et la pression accumulée pendant les derniers mois furent libérés. Une lueur verte m'entoura et je perdis le contrôle de mon pouvoir. Une dizaine de lianes jaillirent de mes mains et foncèrent sur les deux personnes présentes dans cette salle. J'étais comme dans un brouillard et je regardait mes lianes sans rien faire, j'étais seulement spectatrice de cette scène, incapable de me contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Sam 29 Jan - 17:12

J'aurai pu l'embrocher comme d'un rien. Elle était surprise de me voir, inquiéte de faire son travail et stressée comme chaque combattant l'est pendant un combat surprise. Moi j'étais calme, je m'attendais à cette rencontre et je n'avais rien fait pour l'éviter, il fallait l'avouer.
Et la Mharcus qui se met en travers. Il me saisit le poignet avec fermeté et menace sa lieutenant de la pointe de sa lame. Cesser le combat ? Alors qu'il sait que je grince des dents dès qu'il s'agit de cette gamine ? Et en plus de ça il était presque insultant ! Me faire tuer par cette gamine ? Il me prend pour la reine des cruches ! Je me dégage avec brutalité de son étreinte et le fusille du regard avant de remarquer que la gamine est complètement chamboulée. Je reporte mon attention sur le grand Mharcus qui viens de me vexer terriblement.


-Oui, c'est certain, elle aurait pu me faire beaucoup de mal avec son cure dent ! Tu me prends pour qui ? Tu sais à quoi je suis formée ! Je m'attendais à ce que tu entres le premier. Si j'avais voulu éviter ce combat, même toi tu ne m'aurais pas trouvé. Et ne me fais pas l'insulte de me croire assez faible pour perdre face à elle. Si le grand Mharcus lui même n'a pas réussi à me défaire, ce serait une bonne blague qu'elle y arrive. Et puis regarde la: elle a l'air très en forme ta super garde du corps.-

Je ne digerais pas ses paroles. Croyait-il que mes sentiments me rendaient plus faible ? Que je ne pouvais pas me défendre moi même ? Avait-il oublié qu'il avait face à lui un des plus redoutables guerrier du peuple Aluïs ? J'étais capitaine d'élite non d'un chien ! Et lui qui se sentait obligé de me protéger d'une morveuse dragueuse ! C'était terriblement blessant.
Je sortis comme un ouragan de la pièce, ma lame toujours à découvert. Mes cheveux tourbillonnnaient autour de mon visage comme des nuages de tempête et j'aurai réduit en miette tous les murs de la maison si ça avait été possible. Je descendis jusqu'à la cuisine mais je me retrouvais à faire les cents pas. Je fis demi tour et entrais dans la salle d'entraînement. Il y avait des mannequins et des sacs de sable. Je jetais sans ménagement mon arme au sol et commençais à cogner avec toute mes forces un pauvre mannequin en oreillers. J'enchainais les directs et les uppercut, les dents serrées, mettant toute ma colère et ma hargne dans chaque coup. N'avais-je pas fait assez mes preuves ? Je n'étais donc plus qu'une femme fragile à ses yeux ? Devais-je redevenir l'ennemie jurée pour qu'il réalise ce que j'étais ? Transpirante et toujours atocement en colère et frustrée, j'allais ouvrir en grand les fenêtres. Tant pis si on me voyait. Ca lui donnerait peut être la preuve que je n'ai besoin de personne. Comme si le ciel avait entendu mes paroles et lu dans mon coeur, le vent du nord s'était levé et on voyait déjà à l'horizon de lourd nuages arriver. Le ciel bleu et ensoleillée n'allait pas faire long feu. Une grande bourrasque entra dans la piece et rejeta tous mes cheveux en arrrière. Ce fut comme s'il chassait le brouillard dans mon esprit et il ne resta qu'un sentiment de froide injustice en moi. Il faudrait que j'ai une petite explication avec mon cher et tendre. Quand à cette gamine, qu'elle aille au diable. La terrible envie de m'enfuir loin d'ici pour le restant de la journée me prit. C'était facile, il me suffisait d'ouvrir mes ailes et de décoller depuis le rebord de la fenêtre. Libre et insaisissable. Si j'étais dans cette maison et dans les bras de cet homme c'était que je le voulais bien. En aucun cas il n'avait soumise ou emprisonnée ma volonté et ma liberté. Peut-être un Fehort ne peut-il comprendre le vent qui souffle en permance dans le coeur des Aluïs. Mais il fallait qu'il le comprenne, au moins lui. Accroupi sur le rebord de la fenêtre, les ailes à demi ouvertes, je laissais le vent entrer en sifflant dans la pièce, m'ébouriffer les cheveux et m'appeller à le rejoindre.
J'avais une dernière affaire à régler, fuir ne serait que la reporter à plus tard. Mais ce ne serait pas moi celle qui remonterai demander pardon.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Lun 7 Fév - 15:33

Euh ! Pourquoi ais-je l’impression que tout m’échappe ? Je viens de me prendre la pire claque verbale de toute mon existence et ma belle vient de disparaître dans un tourbillon de plumes. A côté de cela, ma petite lieutenante est affalée contre le mur, l’air absent. Mais !
Mince elle a libéré ses lianes. Ca va poser problème ça.

Jade ! Pas de réponse, zut !

En sautant sur le lit pour esquiver lesdites lianes, je pus me rapprocher d’elle pour enfin sauter à ses côté, sur le parquet. Je laissais tomber mon arme, jugeant qu’entre une Luella en colère et un soldat paumé, le second était plus urgent. Luella pourra attendre quelques minutes que je calme Jade.
Je saisis les épaule de la jeune femme et la secouais doucement.

Jade, Jade, calme toi. Tu ne cours aucun risque tant que tu es avec moi.

Rien à faire, elle est vraiment sous le choc. Il n’y avait plus grand-chose à faire.

Jade, écoute-moi. Je n’ais pas trahit les Fehorts et je tiendrais les promesses que j’ai fais au peuple. Je ne te veux aucun mal, j’ai juste eu la mauvaise réaction. J’ai besoin de ta confiance pour diriger ce royaume. J’ai besoin de tous ceux et celles en qui j’ai confiance pour avoir l’énergie de gouverner ce royaume. Lieutenant, votre Roi à besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Ven 11 Fév - 23:06

Les mots du Roi me firent l'effet d'une douche froide qui perça le brouillard qui m'enveloppait. Je repris le contrôle de moi même et mes lianes disparèrent instantanément. Je secoua la tête pour chasser cette impression de se réveiller d'un long sommeil puis les pensées affluèrent. Alors en ignorant le Monarque je me leva et ouvrit la fenêtre. Le vent s'engouffra dans mes cheveux roux et je respirai une grande bouffée d'air. Je devais me reprendre et continuer d'avancer. Je me retourna vers le noble et lui déclara d'une voix neutre :

- Je vais essayer de faire abstraction de mes sentiments envers cette ... femme et vous expliquer ma suite. La suite que je prévois. Car voyez-vous j'ai besoin de vous comme chef et vous avez besoin de moi comme soutien, enfin je le crois. Donc je vais partir et ça ne servira à rien de me retenir. Je ne suis pas trop utile comme garde du corp et une autre guette ... Enfin je pense que vous pouvez vous gardez tout seul n'est-ce pas ? Il reste une dizaine d'hommes pour assurer votre sécurité, quand à moi je vais rejoindre mes hommes à la capitale. Et c'et sur ces mots que je vous souhaite une bonne fin de vacances.

Je souris puis m'inclina longement. Je fis volte face et sortis de la pièce. L'Aluis se trouvait dans la salle d'entrainement, je le sus en la voyant dans l'enntrebaillement de la porte. Je monta les marches de l'escalier deux par deux et arriva dans ma chambre. Je pris mon baluchon et pris mes chemises et mes pantalons dans l'armoire. Je remarquai en prenant mes bottes qu'il s'y trouvait de l'encre. En vérifiant mon matériel d'écriture je pus voir que de l'encre bleue avait disparue. Quelqu'un était entré dans ma chambre et avait fait des farces que je découvrais au fur et à mesure de l'examen de ma chambre. Il n'y avait qu'une personne pour faire ça. Savait-elle qu'elle était adulte maintenant ? Bah sûrement pas dans sa tête. Apaisée Jade, apaisée.
Enfin je sortis en trombe, donna quelques ordres à un garde en fraction près de la porte puis j'allai voir mon subordonnée et lui expliqua la situation avec le moins de détails possible. Je partais et il prenait la relève un point c'est tout. Le garde m'ammena Ima que je montais. Et avec un dernier regard à la bâtisse je tapa un coup sur les flanc d'Ima qui partis sur le champ. Il me faudrait trois jours pour atteindre la capitale. Cela me laissait le temps de profiter de cette balade pour réfléchir. Les bruits incessants de la ville me manquaient. Les vacances sont finies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Jeu 24 Fév - 8:13

En regardant Jade partir, je fus pris d'une grande lassitude. Mes vacances, qui auraient dut être reposantes semblaient prendre une tournure ... épuisante. Je levais les yeux au ciel. En ayant eu peur pour Jade, plus que pour Luella qui n'en aurait fait qu'une bouchée, je dois bien le reconnaitre, je m'étais apporté le courroux de ma belle et je ne sais plus trop bien ce que ma subordonnée pense de moi.

*Ah! Les femmes!* Soufflais-je pour moi. Vous êtes plus compliquées à comprendre et à gérer qu'un congrès diplomatique, un sommet relationnel ou encore que le bilan comptable du Royaume. Bon, si je ne veux pas que mon Aluïs me fasse la tronche pour les quinze ans à venir, j'ai intérêt à aller la voir. Au bruit qui résonne dans ma maison, je suppose qu'elle est aller passer ses nerfs sur un des mannequins de ma salle d'entrainement, le pauvre.
La porte claque, Jade est partie. Bon, j'aurais peut-être du insister plus pour qu'elle ne vienne pas, mais elle en avait tellement envie. Bon bref, c'est fini pour cette histoire, passons à la suivante et de loin la plus ... délicate ?

En poussant la porte de la salle d'entrainement, je me retrouvais dans le dos de Luella. Epée en main, je la jetais au sol dans un grand bruit de ferraille.

Pourquoi t'acharner sur ce pauvre mannequin ? Il ne t'as pourtant rien fait !

Après une demi seconde de pause, je sur-enchéris.

Et si tu venais faire comprendre au responsable de ta contrariété ce que tu pense de lui ?

Première manche, essayer de recoller la dignité de ma belle que j'ai langoureusement explosé. La réconciliation ne devrait en être que plus aisée, bien que je vais devoir m'accrocher. Concernant Jade, cela peut attendre la fin des vacances, je sais que je la trouverais devant mon bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Jeu 24 Fév - 10:46

Je m'étais remise à tabasser un mannequin. Je cognais comme une sourde, ça m'évitais de réfléchir trop à ce qui m'énervait. Le pauvre pantin de bois et de tissu s'en prenait plein la figure mais ça me faisait du bien. Plus les coups s'abattaient sur lui, moins il ressemblait à un humain.
Finalement, celui que j'attendais se décida à descendre. J'avais, bien sur, remarqué que la gamine qui lui servait de garde du corps s'était enfuie en courant. Déçue qu'il soit déjà prit ? Tant pis pour elle, je me portais mieux en la sachant loin de moi. Comment pouvait-on accorder le poste de lieutenant à des enfants ? Les Fehorts manquaient à ce point d'hommes de valeur pour que ce soient des ados qui prennent leur place ?


-Pourquoi t'acharner sur ce pauvre mannequin ? Il ne t'as pourtant rien fait !-

Mon pied quitta le sol et shoota dans la tête du mannequin. Cette dernière se détacha et alla rouler dans un coin.

-Et si tu venais faire comprendre au responsable de ta contrariété ce que tu pense de lui ?-

-Tu sais très bien ce que je pense de toi.-

Ma phrase avait claquée comme un coup de fouet. Mon ton était froid, d'une neutralité menaçante. Je me retournais vers le roi des Fehorts et le fusillais du regard.

-Je ne sais pas ce qui pourrait être le pire: que tu ai fais exprès de dire ça devant cette gamine pour m'humilier ou que ça t'ai échappé, ce qui reviendrait à dire que tu penses sincèrement que je suis incapable de me défendre.-

J'allais ramasser la tête du mannequin et revint la mettre en place. Pauvre bougre, au fond ce n'était pas sa faute. Il avait remplit son office, je ne pouvais pas le laisser là, étêté comme une marguerite broutée par une chèvre. Il avait sa dignité lui aussi.
Je poussais un soupir. Je n'aimais pas être en colère contre Mharcus. Il avait agit comme un crétin et piétiné ma dignité sans ménagement. Qu'il l'ai fait exprès ou non, peu importait au fond. Il l'avait fait. Ca me mettait hors de moi que ces mots viennent de lui mais en même temps, ça me faisait du mal de lui en vouloir comme ça. Etre en colère contre quelqu'un qu'on aime, c'est presque comme être en colère contre soi-même. On en est frustré et ça remue quelque chose au fond de soi. Je voulais pouvoir me retourner en souriant pour passer l'éponge mais il avait attaqué là où il ne fallait pas.


-Tu me crois devenue incapable ? Ou peut-être que tu te sens le devoir de me protéger ? Dois-je te rappeler qui je suis ? Quel est mon rang ? Ma fonction ? Le souvenir de notre premier combat était-il si périssable dans ton esprit ? Ou te penses tu assez faible pour qu'une enfant puisse te battre ? Dans ce cas je comprendrais pourquoi tu l'as pensé aussi de moi. Qu'as tu à me répondre, Mharcus Feyron, pour te défendre alors que tu viens de m'offenser dans mon honneur et ma fierté ?-

Cette dernière phrase, je l'avais entendu de nombreuses fois. C'était la phrase presque rituelle quand un Aluïs se voyait dépouillé de son honneur par un autre. Cela arrivait souvent quand de jeunes recrues se pensaient tout permit ou qu'une personne haut placée se permettait des écarts sur un coup de colère. Rien, à Anugès, ne justifiait que l'on puisse fouler du pied la fierté d'un autre. Que l'on soit subordonné ou supérieur hiérarchique, l'on pouvait demander des comptes à n'importe qui ayant bafoué notre honneur et c'était en ces termes que nous le faisions. La personne en face devait alors des explications claires et attendre le jugement de sa victime. Soit c'était le pardon, soit c'était une punition justifiée quand la faute semblait trop grave.
La phrase m'avait échappée. Elle ne représentait rien pour Mharcus, contrairement à moi. Elle gardait son sens mais perdait la valeur symbolique que lui accordait mon peuple. Peu importait, il me devait des explications de toute façon.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Lun 28 Mar - 13:55

Sa première phrase résonne encore dans ma tête. Le fin sourire désolé que j’avais en arrivant c’est immédiatement évaporé, laissant place, tout comme elle, à un visage fermé. J’écoutais ce qu’elle dit, sentant monter quelque chose en moi. Une chose que je ne voulais pas, pas face à Luella. Non, je n’avais pas oublié qui elle était, je n’avais pas oublié sa férocité et son talent, mais j’avais du réagir et vite pour éviter ce que je craignais. Je ne voulais pas que Lu tue Jade car peut importe ce qu’elle veut bien admettre, c’est ce qu’il se serait inévitablement produit.
J’avouerais que sur le coup, je ne savais plus ce qu’elle pensait de moi. Comment pouvait-elle seulement croire que je reniais son rang et ses capacités ? Avait-elle oublié le mien ? Comprenait-elle seulement ce qu’il m’imposait ?
Je ne crois pas.

Mais le pire, ce fut sa dernière phrase. Elle me fit l’impression d’un coup de poing, écrasant mes poumons et broyant mon cœur. Et la chose sortie, presque immédiatement après qu’elle eu refermé la bouche.

Ma colère explosa, ma voix s’imposa au silence brusquement revenue dans la pièce.

IL SUFFIT !

Les mots avaient roulés comme le tonnerre annonçant l’orage, prémices de la tempête.
Je venais de franchir l’espace qui nous séparait et mes yeux plongèrent dans les siens.

Comment oses-tu dire que j’ai bafoué ton honneur et piétiné ta fierté alors que depuis des mois je trahis mon peuple en aimant une Aluïs ? Comment peux-tu me parler ainsi alors que chaque jour, je m’efforce de gérer tout un royaume en sacrifiant mes nuits et mon énergie ?
Tu ne te rends pas compte de la situation dans laquelle je me trouve car tu n’as pas mes responsabilités. Sans cesse devoir jongler pour le bien de mon peuple et pour cacher ma relation avec toi, vivant dans la peur quotidienne que nous soyons démasqués. Je m’acharne à déployer au sein de mon peuple l’idée d’alliance et de paix en espérant qu’un jour peut-être d’autres comme nous pourrons vivre ouvertement leur amour.
Je vis depuis des mois avec ce but unique de voir nos peuples s’embrasser, et pour cela c’est le quotidien d’un Roi et d’un Général des armées qui remplissent mes journées. J’abats chaque jour le travail de deux hommes et ce en dormant trois heures par nuit. Je m’efforce d’être un Roi qui inspire son peuple, qui lui fait relever la tête et regarder devant, vers la paix et l’horizon, vers l’amitié et le commerce, je résous des problèmes militaire et fonciers, j’établis des stratégies et des lois, je refonds le système éducatif et mets en place de hôpitaux, je trace des routes commerciales et établis des budgets, je gère une armée et m’efforce en permanence de l’empêcher de foncer en territoire Aluïs ou Nerise, arguant que cela ne servirait pas la cause et qu’il faut se préparer à la défense et non à l’assaut. Des milliers de personnes dépendent de mes décisions, autant de vies que je tiens dans mes mains.


Je levais les mains à hauteur de ma poitrine, ouvertes vers le ciel.

Et par-dessus tout cela, je dois gérer les déboires entre un lieutenant de cavalerie Fehort et l’Aluïs que j’aime pour la simple raison que cette dernière, pour des raisons qui me dépassent, voue une haine visible à trois kilomètres à cette première ? Pourquoi t’es-tu comportée ainsi vis-à-vis d’elle ? Pourquoi ces enfantillages, comme l’encre que j’ai vu sur ses bottes lors de son départ ?
Et parce que j’ai eu peur et que j’ai légèrement froissé ton honneur, tu me prends de haut comme tu le ferais pour l’un de tes subordonnés ?


J’approchais mon visage du sien, à quelques centimètres de son nez à peine.

Je ne suis pas ton subordonné, je suis celui qui t’aime, je suis le dernier au monde à vouloir te blesser, le premier à en souffrir.
Et toi, tu me reproches d’avoir eu peur pour toi, tu me reproches d’avoir peur pour la femme que j’aime alors que tu insultes directement l’une de mes subordonnées qui ne t’a pourtant rien fait.


Sur ce, je tournais les talons et partie en direction de mon bureau. Je préférais, avant que la colère ne monte plus encore.

Pourquoi t’être comportée ainsi envers-elle au risque qu’elle ne raconte tout ?

Puis je disparu dans les escaliers et elle put entendre quelques secondes après, la porte de mon bureau claquer à en faire vibrer toute la maison. Un vase alla embrasser le sol puis je m’assis sur mon fauteuil, coudes sur les genoux, têtes dans les mains. J’avais mal, mal au cœur et à la tête. Une migraine terrible me vrillait le crâne.

Tu sais très bien ce que je penses de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Lun 28 Mar - 21:55

Pour m'arracher le coeur, on ne pouvait pas faire mieux. Je me pris à la volée tout ce qui lui pesait sur le coeur, ce qui le hantait et le rongeait depuis le début de toute cette histoire.
Je n'avais pas bougé d'un pouce, les mâchoires serrées, le visage fermé mais tendu. J'avais même cessé de respirer le temps de cette tirade. Visiblement, il ne comprenait pas le vent qui soufflait dans mon âme tout comme je ne comprenais pas ce poids qui pesait sur ces épaules et qui l'enracinait dans sa terre. On ne pouvait faire plus opposé que l'air et la terre. Et pourtant je ne pouvais pas me résoudre à vivre sans cet opposé en qui je me retrouvais. Mais pour l'heure, nos différences parlaient trop.

Je le laissais partir sans dire un mot. Je restais plantée là, sans bouger, sans regarder autre chose que le plancher. Je sursautais quand la porte claqua. Si j'entendis sa voix, je ne compris pas ce qu'il dit. Une larme silencieuse roula sur ma joue mais j'avais l'air sereine. Il ne restait que du silence en moi et autour de moi. Sans le briser, je ramassais mon arme et la remis au fourreau avec douceur. Elle n'avait pas mérité d'être traitée de la sorte. Ma fidèle amie, je m'en voulais un peu de l'avoir jetée.
J'allais ensuite refermer la fenêtre. Une dernière brise entra, comme une question à laquelle j'avais ma réponse. Et sans un bruit, je quittais la pièce. A mon tour je montais à l'étage. Je passais dans un froissement de plume devant la porte du bureau du souverain de ces terres. Sans un regard ni une hésitation, je passais mon chemin pour rejoindre la chambre. Elle était pareil à la première fois où j'y avais ouvert les yeux. Un peu plus sombre à cause des nuages noirs qui s'amoncelaient au-dessus de la maison. Je posais mon arme sur la commode et rangeais quelques affaires. Je remis les draps en place et saisis une paire de bottes. Je n'étais habillée que de mon corsage de cuir, d'un pantalon et des bottes. Pas d'armes, pas de manteau. Il était presque midi.

Dehors le ciel était presque noir et l'orage grondait déjà au loin. Mais l'avantage était que le vent soufflait dans la bonne direction. Aussi rapide puisse être un Icoirue, je l'étais plus encore et surtout avec le vent dans le dos. J'ouvris grand la fenêtre et une bourrasque froide entra, rejetant les battants des deux côtés avec violence. Je laissais mes affaires derrière moi, il comprendrait que je ne partais pas vraiment. Que j'avais fais mon choix, pour mon malheur et pour le sien.
Un coup d’œil par la fenêtre m'appris que les gardes allaient se réfugier dans l'écurie, derrière la demeure. J'avais le champ libre. Accroupis sur le bord de la fenêtre, je fermais les yeux une dernière fois pour retourner la situation. J'avais d'autres possibilités mais en les acceptant, je tournais le dos à une page de ma vie que je n'avais pas envie de tourner de si tôt. En prenant les airs avec l'intention de revenir, je m'assurais une mort exemplaire donnée par mon propre père si quelqu'un découvrait mon secret.


-Mais c'est mon choix. Je préfère me heurter à la montagne en voulant vivre pleinement que glisser simplement le long de la plaine.-

Je décollais en silence.
Après être rapidement montée pour être moins visible, j’accélérais le mouvement. Mes ailes battaient l'air rageusement et en glissant d'un courant à l'autre, je prenais de la vitesse.
Non, je ne pouvais pas comprendre ce que gouverner voulais dire mais j'étais moi aussi responsable de la vie de certains. Pouvait-il sentir cette rage qui hurlait en moi quand ce souvenir revenait me hanter ? Je pouvais encore le voir: il était jeune et venait de terminer sa formation. Nous étions partit patrouiller le long de la frontière. Il avait insisté pour ouvrir la marche. Et là, cet immonde Fehort sortit de nul part l'avait attaqué. Sa lame avait traversé son corps de part en part sans qu'il se rende compte de ce qui lui arrivait. Il était si jeune et cet assassin avait l'air si heureux de le voir baigner dans son sang. J'avais pleuré des heures entière la perte de cet homme, de celui qui avait rejoint notre famille et qui avait été arraché à la vie beaucoup trop tôt. Mharcus avait gagné la grâce d'être vu comme autre chose qu'un Fehort mais tous les autres...
Je me fis violence pour ravaler ma rancoeur et accélérer encore. Je devais rattraper Jade. Si ça lui tenait tellement à coeur qu'on fasse ami-ami alors je le ferai. Même si l'idée ne me plaisait pas.

Après ce qui me sembla une éternité, je rattrapais enfin la cavalière et sa monture. Il commençait à pleuvoir et le vent était fort, elle n'était plus au galop. Je la dépassais un peu avant de piquer vers le sol et de me poser brutalement à plusieurs mètres devant elle. La pluie était désormais battante mais elle devait forcement me voir. Un masque neutre et froid sur le visage, je parlais d'une voix forte que j'amplifiais magiquement pour la rendre plus forte et grondante:


-Arrêtes-toi. Peu importe ce que nous pensons l'une de l'autre, il y a un homme qui a besoin de nous. De nous deux. Alors faisons demi-tour ensemble et retournons l'affronter. Il est celui qui gouverne ton peuple roi, il est celui qui gouverne mon cœur. La vie n'est pas aussi simple que je l'aurais souhaité. Mais c'est ainsi. Ne lui tourne pas le dos.-

Je soupirais. J'avais besoin qu'elle le fasse, qu'elle reparte d'où elle venait et avec moi.

-S'il te plais, rentres avec moi.-

Cette fois ce fut un murmure qui franchis mes lèvres et les larmes inondèrent mon visage, se mêlant à la pluie.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Jade
Rang 1
avatar

Messages : 295

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mar 29 Mar - 20:38


Je voyageais depuis une heure, et pendant ce temps j'avais eu le temps de réfléchir ... Tout d'abord à cette femme ailée qui était venu tout bouleverser, à mon Roi à qui j'avais promis fidélité et enfin à ce pourvoir. A ce pourvoir que je n'arrivait toujours pas à contrôler, qui explosait à chaque saute d'humeur, incontrôlable. Qui sait les dégâts que je pourrais faire inconsciemment ? Je devais surtout contrôler mes émotions, ne rien dévoiler, seulement un visage fermé et froid devant l'adversaire, aucunes failles. Quelque chose avait murit dans mon esprit: quelque chose que je ne pouvais expliquer mais qui m'avait ouvert des horizons. avait changé mon état d'esprit : je n'était plus une petite Lieutenant qui devait faire ses preuves face au monde mais Jade Impera, Lieutenant en elle et qui n'avait rien à expliquer aux autres. j'étais moi et l'avis des autres m'importait peu. Enfin ces deux là : mon roi et cette femme, avaient une relation et pas seulement diplomatique, c'était flagrant. Le super Roi, sage et calme s'était effacé devant un simple homme avec des sentiments et des problème. Mon idolâtrie s'était changé en respect. La petite fille avait grandis mais pas trop vite, non, il me restait beaucoup de temps devant moi: la jeunesse avant que tous ces problèmes de couple et de fonctions politiques m'assaillent. Rentrée chez moi, me prendre des petites vacances et puis peut-être après voir le Roi et s'excuser et qu'importe si j'étais renvoyé: je décidé de ma vie et de mon avenir seule.
Soudain les gouttes de pluie commencèrent à tomber, au début quelques gouttes puis après des trombes d'eau entières. le ciel s'était obscurcit d'un coup comme un mauvais présage, je voulais talonner Ima pour accélérer l'allure en quête d'un abri quand j'entendis ce bruit. Un bruit que je n'avais presque jamais entendu mais si facilement reconnaissable, même avec cette pluie et ce vent en furie. Elle venait de faire face devant moi. Mon coeur s'accéléra devant ces incroyables ailes blanches, symbole de liberté et de supériorité, pourtant rien ne parut sur mon visage. Aucune émotion, aucun sentiment, seulement ceux que je veux montrer. Elle parla d'une vois forte, limite menaçante. Ensemble , je n'en croyais pas mes oreilles ! Elle voulait que je revienne avec elle ! Seulement pour le Roi, ah ces histoires de couples ! J'en souriais intérieurement. J'allais lui dire une réplique cinglante d'un refus catégorique quand son murmure me parvins, à peine perceptible: un murmure de supplication. Mais ce qui me toucha le plus ce fut ses larmes, invisible pour qui n'a jamais vécu cela: cette sensation de toujours vouloir être forte sauf quand le destin vous échappe. J'avais un coeur et même si elle ne faisait cela que pour son homme, je soupira.


- Je n'avais nullement l'intention de lui tourner le dos: c'est mon Roi et je lui dois allégeance et malgré cette ... surprise, il le reste et il a tout ma loyauté et mon respect. Je suis partie non pas contre vous ni par égoïsme, seulement pour que ma position de Lieutenant ne nuit pas au Roi et c'était tout de même plus facile quand nous n'étions pas ensemble non ? Vous pouvez pensez que c'est par lâcheté ou colère que je suis partie mais non , je ne contrôle pas encore assez bien mon pourvoir pour me permettre de rester plue longtemps là-haut et de risquer de blesser quelqu'un. Malheureusement je vois que mon départ n'a fait qu'envenimé les choses. Je ne sais pas si revenir changera grand chose mais je vais faire ça pour mon Monarque et vous le croirais ou non, pour vous aussi. Mon Icoirue est encore en pleine forme et revenir ne la dérangera pas même si elle va rouspéter. Je n'ai aucun plaisir à faire ce chemin avec vous mais je le fait car j'en ai décidé ainsi et que c'est ce que je pense de mieux pour mon roi et mon peuple.

Je sortis ensuite une lourde cape en feutrine que je mis sur mes épaules et me protégea de la pluie grâce à l'épais capuchon. Je vis la femme ailée, sa longue chevelure mouillée battant le vent. Elle portait la même tenue que lorsque je l'avais quittée. Je sortis ma cape de rechange et soupira encore une fois.

- Laissez votre honneur et votre fierté de côté et acceptez cette cape, elle devrait vous protéger de la pluie, même ailée vous ne pouvez éviter les gouttes et tombez malade serait la dernière des bêtises pour vous ne croyez-vous pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mharcus
Roi - Rang 3
avatar

Messages : 438

MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   Mer 30 Mar - 13:14

Les femmes !

Je frappais violement du poing sur la table. AÏE !
Pas une bonne idée.

Les femmes excellent dans l'art de rendre compliquée une situation qui l'ai déjà. Pourquoi Luella c'est comportée de la sorte envers Jade ? Franchement, cela me dépasse. En acceptant que ma jeune lieutenant intègre la maison pour me protéger, j’espérais qu'elle pourrait en profiter pour se reposer car ces derniers temps, elle avait abattue quantité de travaux. Je pensais que Lu serais contente de voir que mon peuple m'était fidèle. Au lieu de cela, ma compagne s'était montrée odieuse envers Jade, allant jusqu'à entrer dans sa chambre pour lui faire des mauvais coups dignes d'un enfant jaloux.
Et quel exemple j'ai été pour Jade ... elle qui m'était fidèle et dévouée, allant au point d'accepter sans hésitation de faire une promesse via une chaine de promesse.
La situation m'échappait totalement, j'étais plongé dans un grand n'importe quoi d'histoire de femmes auxquelles forcement, je ne pigeais strictement rien.

La journée avait pourtant si bien commencée !

Et Lu ! Je m'en voulais d'avoir ainsi explosé, crachant sur elle tous ce qui me tenait à coeur. Mais la situation était tellement ridicule et exaspérante que j'avais craqué. Comment avait-elle put me réclamer des comptes ? Que pensait-elle de moi pour me dire cela ? M'en voulait-elle de ma victoire sur la Parcelle Isolée ? Non, je ne pense pas, mais alors pourquoi ?
La tête de nouveau dans les mains, je me parlais à moi même.

Pourquoi avoir compliquées les choses à ce point les filles ? Ne croyez-vous pas que j'ai déjà assez d'ennuis comme cela ?

La migraine avait disparue, laissant place à une brusque lassitude. Un élan de fatigue me submergea et je m'endormis dans mon fauteuil. N'allez pas croire que ce n'est pas fatiguant les histoire de femmes. On peut même dire que c'est carrément épuisant. Bien plus même que ... non, laissez tomber la comparaison, cela ne vous regarde pas.
Je me mis à rêver de choses farfelue sans queue ni tête. J'étais en train de m’entraîner au combat à coups de flûte sur un mannequin en verre, tout en chantant une comptine pour enfant expliquant comment il fallait dépecer un Nerise. Sur ce, Jade arrivait toute vêtue de rouge sur un rocher ailé pour me jeter des pierre tandis que Luella courrait derrière la tête du mannequin d'entrainement, tête qui lui tirait la langue en gloussant dans le genre "Tu m'attrapera jamais HiHi !"
En bref, c'était le bordel dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Confrontation PV [Luella et Jade]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confrontation PV [Luella et Jade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Etrev (Ouest) :: Les vastes prairies-