AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réalité trompeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Réalité trompeuse   Ven 26 Nov - 22:04

La mer se cabre tel un animal féroce en un rugissement sauvage puis vient mourir sur la plage en un tourbillon d'écume. Mes pieds s'enfoncent dans le sable mouillé que l'océan recouvre de son manteau de saphir.

J'étais partie en voyage il y quelques jours, ne prenant pour bagages que mon humour et ma soif d'aventure, ayant confié Suëlly à ma petite soeur Krystel.
J'avais envie de comprendre les autres races. J'avais entendu dire qu'ils n'étaient que sauvages et barbares et je voulait en avoir le coeur net.
Les premiers élus furent les Nérises car je voulais savoir si ils maniaient leurs mots avec autant des fluidité que leur ballets aquatiques. Il fallait bien l'avouer, j'étais une philosophe dans l'âme même si mon caractère ne le laissait absolument pas paraître.

Je n'avais pas revêtu d'illusions et marchait sur cette plage nérise, me moquant du danger pourtant bien réel . Avec un peu de chance, je croiserai un Nérise pacifiste et qui me laisserait terminer ma phrase avant d'engager un combat dont je sortirais obligatoirement perdante. J'avais peut-être un don pour manier les mots mais plus de difficultés quand il s'agit d'armes.

* Difficultés ! Dis surtout que tu manie les armes comme un manche de balai ! *

Me tirant de mes pensées, la mer gronda comme me défiant d'oser venir en son territoire. Braver l'interdit étais très imprudent mais que de jubilation pour ma première aventure !




Dernière édition par Haüyne le Dim 27 Mar - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Sam 27 Nov - 14:17

Je m'éloignais de la ville furieuse.

*Aucune mission et interdiction de quitter de territoire pendant trois semaines pour des blessures déjà cicatrisé, quels c**s, mais quels c**s !*

Je nageais vers le banc de sable. Une longue étendue de sable fin et blanc comme la neige et d'eaux turquoise.
Rien de mieux pour se détente, pour réfléchir.
Et sûrement pour désobéir.
Les frontières étaient proches et aucune autorité n'était présente pour me barrer le passage.
Mes idées étaient, sans trop m'en apercevoir, plus basé sur le fait de transgresser les ordres plutôt que réellement vouloir quitter le territoire. Toujours cette manie de rebellions lorsque je suis en colère ou que l'ont me donne des ordres.

Je sortie de l'eau, la mer grondant derrière moi.Rétractant mes fines membranes, je m'assis sur un des nombreux rochers qui la bordée. La masse de roc se détachait de la ligne générale du rivage. La pierre était lisse, incessamment charrié et accru par les courants marins. Plus loin, quelques cocotiers et autres arbres, fièrement dressé, formaient un petit sous-bois.
Le regard perdue dans les vagues, je réfléchissais.

*Toujours réfléchir avant d'agir...*

J'observais les flots se dérouler comme un tapis bleu avant de se retirer.
Partir ?
Rester ?

Je vis quelques mouvement sur le banc de sable.
Je relevais la tête.
Éblouie par le soleil, je n'aperçus qu'une silhouette marchant le long du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Dim 28 Nov - 17:12

Alors que j'observais la mer se fracassant contre des rochers jaillit des vagues une Nérise qui s'assit sur un des rocs. Sa silhouette élancée et son corps finement musclé laissait deviner une guerrière redoutable. Ses cheveux aussi sombres que du charbon volaient dans le vent salé et son regard d'acier observaient les alentours avec une sévérité implacable .

* Pas du genre à se marrer facilement .... *

Elle tourna la tête vers ma direction sans paraître pour le moins étonnée. Du fait de la distance, je ne pensait pas qu'elle m'avait reconnue mais, pour une fois, il fallait que je fasse preuve de prudence. Même si j'étais venue discuter, je préférais mettre tout les atouts de mon côté. Sous quelle illusion pourrais-je me dissimuler ?

Un Nérise robuste et baraqué ?
* Pas son style... *

Un Ancien Nérise ?
* Pas esthétique ... *

Une gentille petite fille Nérise ?
* Bof...*

Un galet ?
* Très drôle ... *

Ou alors ...
Une idée machiavélique me vint à l'esprit et même si elle avait un coeur de pierre, j'étais sûr que cela marcherai rien qu'un peu ...
C'était la première fois que j'utilisait une illusion masculine de Nérise mais bon, il faut un début à tout. L'illusion faite, je m'observait, assez satisfaite du résultat : Mon corps, musclé de la même finesse, était recouvert d'une armure de cuir et un sabre pendait à ma ceinture. Mes cheveux de jais en bataille encadraient un visage aux pommettes saillantes où des yeux bleus aussi profonds que la nuit brillaient d'une flamme sauvage. Je me déplaçais avec la même grâce qu'un félin et un aura mystérieux flottait autour de moi.

M'avançant dans sa direction, j'attendais avec impatience sa réaction.

* On va voir ce que tu vas voir .... *


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Sam 4 Déc - 17:14

La silhouette se découpa à contre jour.
Ses gestes étaient sûr, sa démarche, féline.
Le temps semblait ralentir.

*La classe...*

C'était un Nérise finement musclé, des cheveux de jais en bataille. Affirmé, avec une mâchoire volontaire et des pommettes saillantes, il présentait un visages était fin, des yeux bleus nuit.
Mon cœur rata un battement.

* Oh mon dieu.. ça peux pas exister un gars pareil, c'est un dieu celui-là *.* ! *

J'avais beau fondre littéralement intérieurement, c'était pas pour autant que j'allais le montrer extérieurement. Mon regard n'avais pas changer, de toute manière, le soleil dans la figure, je pouvais difficilement faire autre chose que de froncer les sourcils.
Je ne le quittais pas des yeux. Il se rapprochais de plus en plus.
Pour quelle raison ?
J'avoue, ça m'intriguais.

* Il va peut être m'aborder ! Chic alors ! *


Une autre hypothèse me vint à l'idée. Plus sombre.

* Ahh ! il vient peut-être pour se moquer de moi ! Mais non, idiote, pourquoi il ferait ça !
Bah...on verrai bien, de toute manière, je compte pas me faire ridiculiser facilement*


J'avais pris ma décision. Rester.
Je transgressais les ordres une autre fois, j'en aurais bien l'occasion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Jeu 23 Déc - 13:24

Plus je m'approchais de la Nérise et plus je m'étonnais de sa réaction . En effet elle n'avait pas broché lorsqu'elle m'avait aperçu et sa réaction m'intriguais vivement. Soit elle ne ressentais aucun sentiment ou alors elle les cachait très bien . C'était la première à résister à mes illusions depuis longtemps. Malgré cet incident imprévu j'en tirais une certaine excitation de tester sa résistance.

* On va mettre le paquet ... *

Que faire ? Mon cerveau diabolique tournais à une vitesse folle pour trouver une idée . Il fallait qu'elle soit bluffé par un retournement de situation.
Mais quoi ?
Quoi ?
Quoi ?
QUOI ?
J'avais une panne d'imagination et cela m'énervait affreusement .
Soudain une idée géniale germa dans mon esprit.Il suffisait de réfléchir à sa façon. Que faisait-elle ici ? Elle faisait sûrement partie de l'armée mais ne paraissait pas en mission. A en voir son visage renfrogné, elle devait avoir eu un problème avec ses supérieurs. Et sui je me faisais passer pour un aventurier ? Pourquoi pas ...

Je m'approchai d'elle à deux mètres d'elle et lui déclara d'une voix forte et sûre que j'avais modifié pour la rendre mystérieuse :

- L'aventure est un chemin vers la liberté, veux-tu vivre libre?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Dim 16 Jan - 13:27

C'était une question drôlement bien tournée,mais je ne savais pas quoi répondre.
J'avais une folle envie de partir du territoire Nérise, mais désobéir ne me réserverait pas une sanction plus cruelle ? Si, peut-être...
Ne devrais-je pas rester et attendre... Mais quoi ? Qu'on me donne une nouvelle mission ? Oui, peut-être...
Et si je partais pour découvrir de nouvelles forêts, de nouveaux déserts, ne serais-ce pas plus enrichissant et plus palpitant ? Si, peut-être...
Je bouillais intérieurement, comment réfléchir avec un cerveau qui ne répond même pas ? Comment un garçon pouvais me faire autant d'effets, jusqu'à me rendre complètement H.S. ?

*Calme toi, Erylis... Tu es juste devant un garçon, disons...plutôt mignon...non, d'accord, super mignon et qui...te propose de vivre une aventure. Tentant. Déconcertant.*

Mon cerveau ce divisait en deux comme un combat singulier entre la sagesse et le caprice.
La sagesse: Ne te laisse pas emballer, tu ne le connais même pas.
Le caprice: Mouais... peut-être, mais il est super beau, ne laisse pas passer cette chance.
La sagesse: ça se trouve, il fait juste ça parce qu'il veut pas se taper le voyage tout seul.
Le caprice: Mais non, il 'as demander à toi, TOI ! Ce n’est pas pour rien !
La sagesse : Ouais... sûrement que tu était la seule à traîner dans les parages.

Je sentais en lui un secret, comme si, malgré cette phrase accueillante et ce sourire trop parfait cachait quelque chose...
Soucieuse, je lâchais :

- Je ne sais pas. Qui es-tu ?

Je trouvais sa proposition trop rapide, irréelle. Mieux valait le faire parler pour en savoir le plus possible, car tel était la vérité; je ne le connaissait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Sam 22 Jan - 15:28

* Mince ce n’est pas possible, c'est quand qu'elle craque ! *

Mon petit jeu commençait à m'énerver. Pourquoi ne réagissait-elle pas comme je le voulais ! Je sentais qu'elle n'était pas de marbre face à mon illusion mais quoi qu'il en soit elle ne laissait passer aucune émotion. Tout en réfléchissant à cet ennuyant problème, je m'aperçus que le soleil commençait à décliner dans la mer bleue, la colorant soudainement de milliers de flammes. L'astre du jour rasait les flots et la lumière s’abaissant donnait un air triomphant à ce paysage de rêve teinté de feu.

Il me fallait engager la discussion avec elle. Le coup de l’aventurier n’avait pas fonctionné mais je ne m’inquiétais pas, il n’avait marché qu’une fois et c’était avec ma petite sœur de 3 ans, Ambre, qui répondait Ouiii ! à tout ce que l’on disait. Pourquoi ne pas faire le coup du Nérise blessée et qui raconte son histoire mélodramatique ? Je retenus mon rire en m’imaginant en train de pleurer comme une madeleine près d’un rocher et de me moucher avec sa tunique.

* Et juste à ce moment ton illusion disparaît et tu te retrouve seule Pys après avoir salit sa tunique et joué le beau gosse *

Pff ! Autant dire que se sera sûrement un P.P.L.M.S.V. (Passera Pas La Minute Suivante Vivante).
Tout à coup je remarquai qu’elle portait dans ses cheveux une broche pour retenir ses mèches folles avec un magnifique fermoir en nacre et une perle trônant au milieu.

* *O* Ah il me la faut ! Elle est trop belle ! *

Il me la faut ! Comment lui prendre ... Bon, je vais essayer la technique n°1 : MELODRAMATIQUE.

- Qui je suis ? Moi aussi j’aimerai bien le savoir...

Je soupirai et passai la main dans mes cheveux négligés en regardant le coucher de soleil.

* Un petit coup de charme, ça marche toujours. *

M’avançant vers le rivage je m’accroupis près de la mer et plongea la main dans les flots. Je connaissais une maladie qui atteignait certains Nérises et qui les rendaient allergiques au sel de la mer. Je créai l’illusion que ma main se contracte et des plaques rouges apparaissent sur ma peau, symptôme de cette maladie. Je referma ma paume et la serra comme pour résister à la douleur. Je savais aussi que ces Nérises ne pouvaient plus aller nager dans la mer et souffrait terriblement du manque de pouvoir jouer dans les vagues, se laisser glisser dans les courants marins, jouer dans les coraux... Fermant les yeux, je déclarai, mélancolique :

- Les fonds marins doivent être magnifiques à cette heure, les coraux deviennent multicolores, l’eau brille comme de l’or liquide et les perles brillent de mille feux...

En douceur, on y arrive toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Mer 26 Jan - 19:39

Sa main était recouverte de plaques rouges, symptôme d'une maladie connue chez les Nérises. Peu courante, mais connue. Elle nous privait de notre liberté, nous emprisonnait sur la terre ferme.

Je ne pouvais le comprendre, je le savais, jamais je ne pourrais imaginer devoir rester à l'écart des eaux. L'océan est pour les Nérises comme leur mère. Seul ses profondeurs nous laisse la pleine sensation d'être chez nous. Nous qui avons toujours vécu dans cette immensité sous-marine ne pouvons pas nous restreindre aux minces parcelles que nous offre Azeviel.
Devoir rester cloué ici alors que tous ses congénères étaient dans l'océan, dans leur monde, dans son monde semblait irréel

Le voir là, accroupis sur le sable, la main resserré, donnait mal au cœur...
Il semblait malheureux, triste, accablé.
Je ressentais comme une boule dans la gorge, qui m'empêchais de parler. Mais de toute manière, que pouvais-je dire ?
Oh mon dieu, mon pauvre je te plaint !
Ou, comme je suis triste pour toi, ça doit être affreux !
Nan, franchement, mieux valait se taire que dire de telles conneries ! De tout manière, je n'ai jamais su que faire pleurer les bébés, alors réconforter un Nérise, aussi beau soit-il...

Il voulait revoir les fonds marins, les coraux, les perles de nacre...
Je ne pouvais en rien l'aider...
...

* Ta broche, grosse quiche ! Ta broche ! Elle pourra surement lui rappeler les lieus idylliques des océans ! *

Oui, mais cela ne l'abattra pas un peu plus ? Savoir toutes ces merveilles hors de sa porté, et pourtant si proche.

Doucement je m'approchait de lui. Debout, derrière lui, je ne pouvais voir son visage qui fixait les flots. Je posais ma main sur son épaule, signe d'encouragement souvent utilisé par les Nérises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Mar 8 Fév - 19:31

*OH NON !!!! M***RDE !!!!!*

Je sentais mon illusion disparaître sans que je ne puisse faire quoi-que-ce-soit ! Je me concentrai intensément mais en vain, une des contraintes de mon pouvoir était de disparaître au moindre contact étranger et sa main posée sur mon épaule brisa mon illusion.
L'image du Nérise vacilla un moment avant de disparaître dans un inaudible grésillement.
Me voilà accroupie, face à une nérise qui allait me découper en morceau !!!
C'est vrai que moi non plus je n'aurait pas apprécié si un merveilleux Pys se transformait en Nérise ou pire... En Xuhecor !

Sans plus réfléchir, je bondis de ma position au sol, rafla au passage sa sûûûblime broche, m'éloigna de quelques mètres avant de déclarer, souriant de toutes mes dents :

- Salut ! Contente de t'avoir connue !

Et sans demander mon reste, je détalai comme une dératée vers la lisière de la forêt accompagnée de la précieuse broche. Un fou rire monta dans ma gorge, sûrement dû à la tête que tirait la guerrière et à la peur de me faire rattraper voire tapé par celle-ci. J'éclatai d'un rire sonore et ne vis pas le rocher qui dépassait du sol.
M'étalant théâtralement, je roulai sur le sol dans un nuage de poussière, le rire me paralysant et me rendant incapable de me relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Sam 19 Fév - 23:45

...

J'équarquillais les yeux.
L'image de The beau gosse valcilla et trembla une dernière fois avant de laisser place à une jeune fille à peine plus jeune que moi.
Douche froide. Je restais interdite.
Mes lèvres bougaient comme un vulguaire poisson.
J'essayais de crier, mais seule un minable petit "Arrrg..." s'échappa de ma bouche.

*Je me suis fais rouler ! Quelle cruche ! J'ai vraiment rien vu venir !*

D'un geste brusque, la jeune fille décrocha ma broche, s'enfui en courant vers la lisière du bois... et s'écrasa au sol avec superbe.
Mon esprit était brumeux, mes pensées totalements floues. Lorsque enfin je sortie de ma torpeur, je réalisais dans quelle situation je me trouvais. Moi, plantée devant mon pauvre rocher et elle, la tête dans le sable, tordue de rire.
Déconcertant.

*Reprend tes esprits Erylis...*

La jeune fille avait utilisé une illusion pour me tromper, j'avais donc la certitude que c'était une Pys. Je m'approchais d'elle, l'idée en tête de lui régler son compte. Cette gamine était hors de son territoire et n'avait aucun pouvoir ici, à tout moment, je pouvais appeler une brigade pour me débarasser d'elle.
Debout, au-dessus d'elle, je la regardais d'un air suspicieux. Sa peau était violacée, ses cheveux, blancs. Blancs ?
Étonnée, je m'exclamais:

- Mais elle a des cheveux de grand-mère ?!



Dernière édition par Erylis le Sam 26 Fév - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haüyne
Rang 1
avatar

Messages : 229

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Jeu 24 Fév - 21:04

HAHAHAHAHAHAHAHAHIHIHIHIHIHIHIHOHOHOHOHOHO !!!!!
J'ai mal au coeur tellement que je riai, mes abdos me faisaient souffrir et il m'étais impossible de faire le moindre mouvement et encore moins de me relever ou m'enfuir. La Nérise me regardait avec les yeux ronds, visiblemment déboussolée de voire son beau Nérise disparaître pour laisser place à une Pys, aussi splendide soit-elle. Je m'attendait à ce qu'elle me fasse payer sa honte de s'être fait berné mais elle ne dit qu'avec étonnement :

- Mais elle a des cheveux de grand-mère ?!
Souriant jusqu'aux oreilles, je transforma mon visage pour le rendre plus ridé et dit en chevronnant :

- C'est pour mieux t'embêter mon enfant ...

Et c'était repartit pour un nouveau fou rire, décidemment c'est vraiment incontrôlable le rire ! En plein territoire ennemi ! J'en connait certains- mes supérieurs pour ne pas les nommer- qui s'étrangleraient d'indignation !! Mais au fond, ce n'est pas si important du moment que je marre un peu, autant profiter de ma vie !
Bah tiens, en parlant de profiter, je vais m'amuser un peu... Me voilà transformée en lapin rose géant, puis une laitue, et après une chenille géante orange avec des points violets et enfin la guerrière Nérise avec un noeud framboise dans les cheveux et une robe rose bonbons ! Je n'en pouvais plus de rire, je pleurais de rire sans pouvoir m'arrêter et je n'allait pas tarder à mourir de rire si ça continuait .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erylis
Rang 1
avatar

Messages : 200

MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   Dim 20 Mar - 19:06

Lapin rose. Laitue. Chenille géante...
Affligeant.
Soit cette fille était bonne pour l'asile, soit c'est tout simplement ce qu'on appelle un Pys. La première hypothèse est forte plausible...la seconde aussi. J’étais à bout de nerf et regarder cette fille se moquer de moi était une des choses les plus frustrantes que je n’ai jamais dû affronter. Je sentais un flot de rage bouillonner en moi ; La Pys m’avait berné avec une facilité écrasante. Et m’avait humilié en un temps suffisamment court pour que je reste sans moyen. Une humiliation comparable à une flèche parfaitement ajusté qui ne laissait place à aucune réplique.
Je m’efforçais de garder mon calme et je rester sobre et malgré une envie majestueuse, je me contraignis à ne pas lui balancer mon point dans la figure. De toute manière, ça n'avait pas l'air de trop l'inquiéter ; sans faire attention à moi, elle continuait de rire, enfermé dans son monde joyeux, totalement déconnecté du monde.
D’un coup d’œil, j'aperçus ma broche entre ces mains dont elle s’agrippait furieusement comme si seul cet objet pouvait la ramener à la réalité. Réalité sinistre qui allait lui éclater dans la figure... D’un geste violent, je lui arrachai MA broche de ses mains et lui adressa un regard méprisant, chargé d'éclairs. C'est fou à quel point on peux détester certaines personnes ! Que ce soit pour une simple plaisanterie ou une chose de plus grande ampleur, il y a des truc que j'arrive pas à avaler. J'y peux rien, c'est psychologique.
Sans attendre sa réaction, je retournais d'un bond dans les eaux quittant la plage sablonneuse.
J'éprouvais un vif soulagement à m'éloigner de cette...cinglée ! Je crois qu'entre vivre sur une île avec cette Pys et toute seule en pleine forêt, j'hésiterais fortement ! Bref, j'avais une idée dans la tête et une intention certaine de la réaliser. Et oui, je n'en ai pas fini avec elle ; J’allais me venger, et de manière plus subtil que les poings. Mon professeur de stratégie me l’avais dit souvent :
« Quand il n'y a plus de solution, reste la vengeance et s’il parait que l'amour passe, la vengeance... ! Ah ! Le temps la rend plus belle et plus terrible ! Ne frappe pas inconsciemment sur le coup de la colère, patiente et plus belle sera ta vengeance.»
Il avait raison, mais parfois le temps parait plus court qu’il ne le devrait. Et si la jeune Pys se sent en sécurité maintenant que je m’étais réfugié dans les eaux... elle à tord ! La vengeance s’exerce sournoisement et en silence...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réalité trompeuse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réalité trompeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Teloiv (Centre-Sous) :: La petite mer et le banc de sable-