AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La lune nous jugera [ LIBRE !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Lun 15 Nov - 17:47

A au moins quatre ou cinq jours de marche des Trois Pics, au milieu des collines argentés, un camp avait été dressé. Et ce camp, c'était le mien. J'avais trouvé refuge dans un petit bosquet qui poussait dans un creux entre trois colline. Les arbres avaient poussé très haut et très droit mais si leur long tronc était nu sur les deux tiers, leur frondaison était épaisse et ne laissait filtrer que très peu de lumière. J'avais décidé d'installer ma tente dans ces arbres. Après tout, les Aluïs tiennent un peu de l'oiseau alors vous imaginez bien que rester au sol n'était pas notre dada. Nous avions tout l'équipement pour camper très confortablement dans les arbres, un peu comme ces alpinistes fous qui accrochent leur tente sur des falaises à pic par -30C°. Ca parait improbable mais c'est très confortable. Et bien nous faisons pareil. J'avais mon duvet, de quoi de faire ma tambouille, mes petites affaires et le nid portatif de Lust avec moi. Tout ça perché à presque cinq mètres de haut et complètement invisible que ce soit du sol ou du ciel. Un vrai bonheur.
J'étais venue ici pour respirer un peu avant de me faire convoquer. Mon échec à la Tour avait été cuisant et j'avais besoin de prendre un peu de recul. Ma colère envers les Nerises et envers moi même avait été terrible à notre retour au Mont Refuge. J'avais passé deux jours à fulminer, à me hurler dessus et à envoyer voler le mobilier de ma chambre. Je n'avais vu personne, je n'avais pas mis le nez dehors et je n'avais rien mangé. Il avait fallu que mon second force la porte pour m'obliger à aller manger quelque chose. Certains disent que le Mageb ne m'a pas fait de reproche à cause des vociférations venant de ma chambre et s'adressant à moi. peut-être pense-t-il que je suis folle... Peu m'importe. Dans quelques jours je vais devoir rentrer et me présenter devant le conseil. Je sais à quoi m'attendre et je prend entièrement la responsabilité de l'échec. J'ai tout raté. Mais ça ne se reproduira plus. Cette fichue Tour, je sais comment y entrer maintenant. Et il est hors de question qu'on me souffle une autre victoire, mes prochaines missions seront un succès.
Mais en attendant, je préfère me vider un peu la tête dans un endroit calme.

Je me suis hissée à pied au sommet d'une des colline qui borde mon refuge feuillus. Assise dans l'herbe, le cimeterre à portée de main, je regardais l'étendue herbeuse devant moi qui semblait s'étirer à l'infini. Et qui sous la lune, avait cette superbe teinte argentée. Les reflets luisant de l'herbe sous la brise froide semblait être ceux d'un banc de poisson dans l'océan. C'était apaisant. Il faisait froid, l'hiver approchait à grand pas mais j'avais récupéré ma cape de voyage et je m'étais enroulée dedans. Les yeux dans le vague, j'écoutais le murmure de la lune.
Il était temps de penser à autre chose que la défaite, même si le goût amer de celle-ci me restait en bouche.

*Quand tu prends un coup, apprend de celui qui te le donne pour le lui rendre.*

Des mots que mon maître aimait à répéter mais qui m'avait appris à avancer au lieu de stagner. Il était temps de relever la tête et de mettre ce judicieux conseil en application. Un vague sourire flotta sur mes lèvres. Du bout du doigt je gratouillais Lust sous le menton et un ronronnement monta à mes oreilles. Brave petit. T'es toujours là quand j'ai besoin de toi. Je sortis ma flute traversière et me mis à jouer au hasard une mélodie envoutante et inquiétante à la fois. Quelques notes pour la lune que le vent lui porterait.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Alwine
Rang 1
avatar

Messages : 205

MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Dim 21 Nov - 18:29

Les parents d'Alwine ne surent rien de son escapade nocturne de la nuit dernière et l'emmenèrent donc se promener dans les collines argentées, pendant la journée.
Et oui, la nuit est trop dangereuse pour sortir !

Ils marchèrent pendant presque toute la journée dans ces collines, qui n'avaient rien à voir aux collines romanesques que la jeune Aluïs avait vu la nuit précédente. Ses parents parlèrent entre eux, d'affaires ne la concernant pas.
Elle marchait d'un pas léger, la regard vers l'horizon de se paysage, lassant et répétitif.
Elle s'inventa une histoire, dont elle était l'héroïne. Parcourant le monde, elle découvrait de nouvelles façon de vivre, d'appendre. Elle rencontrait de nombreuses personnes, toute différentes. Une d'elle décida de l'accompagner dans son aventure.
Ensemble, elles affrontèrent bon nombre de créatures. Elles échappèrent à toute sorte de danger.

La jeune fille rêva aux combats enflammés, aux poursuites éreintantes, aux rencontres inattendues!!
Alwine rêve d'aventure !!!!!

Elle en rêva, jusqu'à ce qu'elle se réveilla. Seule, au milieu des collines. Elle ne voyait plus ses parents.
L'Aluïs avait marché, sans s'en rendre compte. Elle s'était éloignée de ses parents. Elle les avait perdu.
Mais pas d'inquiétude.

*Je connais le chemin de retour, enfin...normalement !*

Mais avant d'essayer de rentrer, elle s'assit et attendit.

*Mes parents vont certainement me chercher et survoler ces collines, je ne doit pas m'être trop éloigné.*

Alors, seule au milieux de ces collines, Alwine replongea dans son histoire !
Le temps passa, le ciel s'assombrit. Mais la jeune fille s'était assoupie.
Entre deux collines, une jeune Aluïs dormait, rêvant d'aventure.

La température se refroidit, et elle frissonna. Maintenant, elle ne savait plus par où rentrer.
Il faisait nuit alors qu'elle s'était éveillée en sursaut. Elle se remit sur ses deux pieds et monta au sommé d'une des collines lui faisant face.
Une fois de plus, elle pu admirer le paysage des collines argentées. Véritable merveille. À chaque fois le même sentiment. Même si Alwine avait fait face à cette magie la nuit précédente, elle s'émerveilla à nouveau.

Elle contemplait ce monde magique lorsqu'une douce mélodie, lui donnant des frissons, atteignit ses oreilles.
Elle tourna la tête vers l'endroit d'où provenait le son et vit une silhouette se découper dans la nuit.
Doucement la jeune fille s'approcha.

*Mais...C'est...OUI !! C'est bien elle !!!!!*

Alors, Alwine se mit à chanter. Ecoutant la musique enivrante:

-Elle partait du soir au matin. Elle allait le long des chemins
Un jour peut-être la rencontrerai, et alors je lui conterai...

Elle avait de longs cheveux d'or qui brillaient aux feux de l'aurore.
Un jour c'est sûr, la rencontrerai, et alors je lui chanterai...

Elle avait de si grands yeux verts qu'on y croyait trouver la mer.
Hier pour sûr, je l'ai rencontrée, mais n'ai pu que la regarder.-


Elle fit une pose et s'écria:

-LUELLA !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Lun 22 Nov - 0:43

J'étais absorbée par mes pensées, je n'avais même pas entendu qu'on chantonnais dans mon dos. Je me retournais en sursaut. Si c'était un ennemi, j'étais cuite: je n'avais pas d'arme en main et je ne savais pas d'où il venait, à quelle distance il était, etc... Mais heureusement, je vis une silhouette se dessiner, une silhouette ailée. Je poussais un soupir de soulagement. Un Aluïs, le ciel soit loué. Un instant je m'étais cru en danger.
Je posais ma flûte et me relevais en m'époussetant le derrière. Qui cela pouvait être ? Ah ! Je connais cette démarche et cette longue chevelure. Un sourire s'invita sur mon visage. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu ma cousine. Nous avions grandit ensemble mais depuis mon entrée dans la section d'élite, je ne la voyait plus. Personne ne savait vraiment ce que je faisais, tout le monde pensait que j'étais dans l'armée régulière. L'élite Aluïs n'était pas une branche très connue et ne tenait pas à le devenir. Nous n'étions pas les espions des Aluïs mais presque. Je travaillais beaucoup et je n'avais pas vraiment le temps de voir ma famille. Et maintenant que j'allais avoir ma propre maison, mes visites seraient encore plus espacées.
J'accueillis avec un sourire la jeune fille qui venait vers moi.

-Alors Al, tu te balade la nuit maintenant ? Tes parents sont devenus bien laxistes.-

Je serrais dans mes bras celle qui était comme une petite soeur. Elle m'avait l'air changé depuis la dernière fois où je l'avais vu. Ses cheveux étaient toujours aussi beaux, je les lui enviait depuis notre petite enfance. On m'avait souvent dit "Alwine est l'incarnation même de l'air. Soit un peu comme elle". Tout ça parce que je crapahutais avec les garçons, que j'avais les cheveux et les yeux qui tenaient plus du Xuhecor enflammé que de l'aérienne Aluïs. Mais j'avais vite fait la sourde oreille à tout ces conseils, préférant admirer celle de nous deux qui en était pourvu et profiter de ce que moi j'avais. Au moins, à force d'être vu comme un garçon manqué j'avais fini par avoir gain de cause pour ce qui était du bain, du brossage de cheveux et des robes.
Je regardais un peu mieux ma cousine: plus jeune que moi, elle avait des problèmes avec ses ailes, du moins la dernière fois. Elle faisait ma taille et commençait à ressembler à une femme plus qu'à une petite fille. Grand changement pour moi.

-Qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être à Anugès ? Ne me dit pas que tu vadrouilles seule la nuit dans les collines !? Tu n'es pas au courant de la situation actuelle ?-

Lust profita de ce moment pour quitter mon épaule voleter autour d'Alwine avec des sifflements joyeux. Je l'avais souvent confié aux bons soin de ma petite cousine et il l'aimait bien semblait-il. Je le chopais par la queue et le posais de force sur mon épaule. On avait pas besoin d'un enquiquineur.
Je retournais m'assoir dans ma couverture en invitant la jeune fille à faire pareil. Je lui prêtais un coin de tissu pour qu'elle se protège du froid. Au passage je ramassais mon arme et la posais sur mes genoux. Je n'allais pas me faire avoir deux fois quand même.

-Et bien, quelle surprise. Moi qui pensais être seule ici, je ne m'attendais pas à te voir débarquer. Mais dis moi, tu es seule ? Depuis combien de temps ? Tu sais voler au moins ? Ne me dis pas que tu sors sans savoir voler...-

Avec la prise de la Tour, il fallait s'attendre à des problèmes dans les jours à venir. Al ne le savait peut-être pas, ses parents la couvait beaucoup et la nouvelle avait peut-être été étouffée par le conseil pour n'affoler personne en ville.

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Alwine
Rang 1
avatar

Messages : 205

MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Ven 10 Déc - 21:07

Luella la serra dans ses bras et Alwine lui rendit son étreinte! Elle était tellement heureuse de revoir sa cousine !!

-Tu m'a manqué !! Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te revoir !-

La jeune Aluïs regarda sa "grande soeur" un moment. Ses belles ailes avaient l'air en forme. Quand à la chevelure de Luella, couleur de feu, elle retombait sur ses épaules avec légèreté. Ses yeux au regard décidé et courageux lui avait manqué.
Mais quelque chose d'autre ravi la jeune fille.
Alwine revit, depuis longtemps, le sourire de sa cousine. Ce sourire si éclatant, chaleureux et familier.

Luella lui posa des questions que la jeune fille n'entendit presque pas. Elle se laissait entrainer par ses sentiments et cela ne la dérangea pas plus que ça.

Lust, le petit animal de sa cousine, vint lui dire bonjour lui aussi! Alwine avait souvent eu affaire à lui, et l'aimait beaucoup. Il tourna un peu autour d'elle, avant que Luella le rappel à l'ordre pour qu'il revienne sur son épaule.

La jeune Aluïs s'installa ensuite avec sa cousine, en se recroquevillant sous la couverture que cette dernière lui proposa. Elle la remercia du regard de cette chaleur offerte, car elle avait beau résister un peu au froid, la fatigue et la nuit l'avaient bien refroidi.

-Et bien, quelle surprise. Moi qui pensais être seule ici, je ne m'attendais pas à te voir débarquer. Mais dis moi, tu es seule ? Depuis combien de temps ? Tu sais voler au moins ? Ne me dis pas que tu sors sans savoir voler...-

-Que de questions à la fois ! Tu sais bien qu'il m'est impossible de réfléchir à tant de choses à la fois !!-


Plaisanta Alwine.
Mais au bout de quelques secondes, elle ne pu s'empêcher (encore une fois) de tout raconter.

Alors elle raconta à Luella beaucoup de choses. Des détail de la vie commune, ce qui s'était passé depuis la dernière fois qu'elles s'étaient vu, comment allait ses relations avec ses parents et après de longues minutes, elle arriva au premier élément le plus marquant de sa vie.
A savoir: sa fugue sur la Parcelle Isolée.

-Et oui, j'ai fugué !! Je sais bien que ça ne me ressemble pas, moi même j'ai été surprise !! Mais je ne regrette rien ! De plus que j'ai rencontré quelqu'un qui m'a vraiment aidé là-bas !!....Je ne sais pas si...Bah, au point où j'en suis !!!!-

Alwine reprit sa respiration, et laissa quelque seconde sa phrase en suspension pour faire croitre le suspens!
Et elle déballa, enfin, à toute vitesse, comme si elle avait peur que quelque chose ne lui tombe sur la tête avant qu'elle ai fini:

-Sur la Parcelle Isolée j'ai rencontré un Fehort. Il s'est occupé de moi et m'a aidé. Et en parlant avec lui, j'ai découvert que vous vous connaissiez.-

Elle hésita quelques seconde et...

-Il s'appelle Mharcus Feyron !-

Elle ferma les yeux et baissa la tête, puis repensant aux questions de départ elle reprit comme si de rien n'était:

-Donc après je suis rentrée et j'ai parlé à mes parents.Nous sommes parti en voyage jusqu'ici pour, soit disant, m'apprendre à voler. Mais je me suis rendu-compte que c'était juste pour revoir des amis, que mes parents ont accepté. Alors la nuit dernière je suis sorti seule....encore.-

Silence.

-Et j'ai rencontré deux étrangers, je crois bien que c'était des Parias mais je n'en suis pas sure. Enfin bref. Après cette petite soirée "entre amis"...-

Alwine fit un grand sourire à sa cousine.

-...je suis rentrée et figure toi, que mes parents n'ont même pas vu que j'étais partie !! Incroyable non?-

Nouveau silence.

-Finalement aujourd'hui, mes parents et moi sommes allés nous promener dans les collines, mais j'étais perdue dans mes pensées et je me suis éloignée, sans qu'ils aient l'air de s'en apercevoir. Je me suis arrêtée entre les collines qui sont derrière nous et là, je me suis endormi. Ensuite, quand je me suis réveillée. J'ai entendue ton morceau et je t'ai vu, j'ai alors couru jusqu'à toi et la suite...tu la connais.-


Sans oser croiser le regard de Luella Alwine conclu:

-Donc pour répondre à tes questions: Oui, je suis seule. Depuis que tu es partie à la capitale et non, je ne sais toujours pas voler...-

Les joues rosie de honte, la jeune Aluïs garda la tête baissée et attendit la tempête.



(HRP: Je suis désolé j'ai mis beaucoup de temps pour répondre, et aussi je n'ai pas super bien écris. Excuse moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luella
Admin- Rang 3
avatar

Messages : 498

MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Dim 12 Déc - 16:40

J'écoutais tout ce qu'elle me racontais dans un silence religieux. J'avais toujours soupçonné une graine de rébellion en elle mais il avait fallu de longues années avant qu'elle ne pousse. Peut-être mon absence prolongée avait-elle fini par pousser ma petite soeur à affronter le monde. Mais elle était toujours d'une imprudence sans nom !
Je me sentais le devoir de la gronder pour ce qu'elle avait fait, même si son ton joyeux et plutôt fier me disait que mes réprimandes tomberaient surement dans l'oreille d'une sourde. Elle était contente de ses petites escapades.
Je la regardais sévèrement.

-Tu es complètement inconsciente Al. Tu te rends compte ? Te balader toute seule en territoire neutre où tu peux rencontrer n'importe qui et ça sans même savoir voler ! Tu aurais pu apprendre depuis le temps ! Tu tiens à ramper comme un Fehort toute ta vie ?
Et en parlant de Fehort, je peux savoir pourquoi l'un d'eux t'es venu en aide ? Tu es partie sur un coup de tête sans même te préparer ! C'est de la pure bêtise.-


Elle n'avait pas l'air de se rendre vraiment compte. Il était plus que temps que nous passions un peu de temps ensemble dans ce monde plus que dangereux. La mettre face au danger lui mettrait un peu de plomb dans la cervelle.
Je repris d'une voix plus douce.

-Tu as eu beaucoup de chance de tomber sur Mharcus. Si ça avait été quelqu'un d'autre, tu aurais pu te faire tuer. C'est un homme bien. Il a de drôle de lubie, comme arrêter la guerre entre les peuples mais c'est un grand guerrier, courageux et très honorable. Il a du te raconter notre rencontre puisque tu sais que nous nous connaissons. Il est le seul Fehort que je n'ai pas réussi à défaire. Et accessoirement, depuis votre rencontre, il est devenu roi. Tu as été sauvée par le Roi Fehort.-

Un sourire en coin étira mes lèvres. Elle ne devait pas savoir quels liens pouvaient nous unir. Ma capture de coutre durée s'était faite après qu'il ai rencontré Al et ma cousine ne se doutait pas que nous étions passé d'ennemis jurés à amants secrets. Il faut dire que c'était un peu fou comme histoire. De même, elle ne savait pas qu'une bataille avait eu lieu il y a à peine deux jours. Pour une Tour. Contre les Fehorts. Le Conseil avait ordonné de garder le secret afin que la population ne se fasse pas trop de soucis ou d'espoir. Il devait être en train de trouver un bon discours pour leur annoncer la nouvelle. Et moi j'allais avoir droit à un sacré savon. Pas pour avoir perdu la Tour mais pour manque de respect. Tant pis, je ne regrettais rien. Et au moins, maintenant, personne ne me collerait plus jamais le Mageb dans les jambes.

-C'est bien que tu prenne des initiatives mais maintenant, promets-moi que tu ne partiras plus à l'aventure sans être préparée. Je vais t'apprendre deux ou trois règles de bases pour une expédition. Mais le plus important, c'est que tu apprenne à voler. Pas besoin de que sache faire de combat aérien mais au moins décoller, monter, descendre et atterrir. Histoire de pouvoir regagner Anugès comme une Aluïs et pas à pinces par les sentiers dangereux de la montagne.-

Lust alla se lover dans le cou de Al en ronronnant de plaisir. Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu lui non plus.
Je racontais un peu à ma soeur tout ce qui m'était arrivé depuis, les entrainements, les missions et surtout, la dernière bataille. Je lui racontais ma stratégie, les contrariétés de Mageb et la bataille avec les Fehorts. L'arrivée des Nerises qui ne devaient pourtant pas être là et notre fuite.

-J'ai perdu. Ca me fais mal de l'admettre mais il faut bien se rendre à l'évidence. Dans quelques jours je passerai devant le conseil pour écoper de ma punition pour avoir violenter le Mageb. Mais j'ai quand même gagné une maison dans l'affaire et un peu d'argent. D'ici quelques semaines je pourrai emménager. Tu pourras venir me rendre visite. On s'entrainera à voler.-

Je baissais les yeux. La défaite avait un goût amer et persistant. Je devais voir Mharcus au plus vite. Il saurait quoi me dire pour que je retrouver mon assurance. Je ne me sentais plus la force de mener mes hommes. Garderait-ils confiance en moi ? Mon second et l'équipe de base, oui. Ils étaient mes frères d'armes, mes amis, mes confidents presque. Nous passions nos journées ensemble, nos batailles côte à côte et nous faisions même la fête ensemble. Je pouvais dormir avec eux sans me sentir exclue ou différente et je confierai jusqu'à ma vie à ces hommes. Mais les jeunes recrues et les sergents de l'armée...certains me féliciterai pour avoir ramener mes hommes tous sains et sauf mais d'autres me fustigeraient pour ma fuite et mon manque de discernement. J'allais devoir me racheter.

-Ca va pas être drôle tous les jours. je sens qu'une mission tordue va me tomber sur le coin du nez. En plus, il va y avoir des retombées à cause de la prise de la Tour. Tu as dut l'apprendre, quand une Tour change de camp, l'équilibre est bouleversé et pour le rétablir, un malheur s'abat sur ceux qui n'ont pas prit la Tour. Il faut être très très vigilant.-

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azeviel.forum-pro.fr/forum.htm
Alwine
Rang 1
avatar

Messages : 205

MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   Sam 26 Mar - 13:23

La remontrance ne se fit pas attendre. Alwine garda la tête baissé en attendant la fin de cette leçon de moral.
Pourtant la jeune Aluïs savait qu'elle l'a méritait. Elle avait agit sur des coups de tête sans savoir ou elle allait, ni se qu'elle ferait.
Elle ne savait pas se battre ni même voler! Elle ne connaissait pas le monde, et partir seule, vulnérable et sans expérience pour le "découvrir" n'était vraiment pas une bonne idée, elle s'en rendait compte, mais seulement maintenant.
C'est vrai que depuis sa petite rébellion Alwine avait eu beaucoup de chance, mais celle-ci, un jour, finirai par tourner !

Elle écouta alors sagement Luella qui lui appris que Mharcus était devenu roi ! Une nouvelle de plus ! Cela étonna l'Aluïs mais en même temps elle était heureuse que se soit une personne comme Mharcus qui soit monté sur le trône Fehort.
La, sa cousine se fit plus douce et commença a regarder Alwine comme la jeune fille qu'elle devenait. Elle lui prodigua des conseils et lui demanda d'apprendre a voler, c'est alors que la jeune fille s'expliqua quelque peu:

-Apprendre à voler, je veux bien moi ! J'en rêve depuis longtemps tu sais ! Mais mes parents...Mes parents m'étouffent et m'en empêchent, c'est sois disant trop dangereux ! Mais moi je voudrais voler, tu pense bien, c'est la nature des Aluïs non? Petit, on apprend presque à voler avant de savoir marcher! Depuis que je suis née mes parents me surprotègent et je commence a en avoir assez, si encore ils s'intéressaient a moi ! Mais non ! Je suis transparente pour eux, ils ne m'écoutent pas, je n'existe pas ! Ils ne me connaissent pas !-

Après sa petite tirade, Alwine se calma et regarda sa cousine. Elle avait toujours été son modèle, elle rêvait de lui ressembler !
Lust vola vers la jeune fille et se lova dans son cou, elle sourit et se mit a le gratouiller avec son doigt.
C'est alors qu'elle écouta sa soeur lui raconter se qui lui été arrivé. Ses missions, qui passionnaient Alwine, ses entraînements etc.... jusqu'à qu'elle en arrive à sa dernière bataille, c'est ainsi que sa soeur lui apprit qu'une Tour avait été en jeu et que les Fehorts avaient gagné.
Luella lui conta les événements qui étaient frais dans sa mémoire, Alwine s'imagina sur le champs de bataille, sa soeur guidant les troupes, elle imaginait très bien le stress et la pression qu'avait du ressentir sa soeur, même si celle-ci gardait toujours l'impression de confiance.
Elle été surprise d'entendre cette nouvelle, parce que personne, dans son village n'était au courant. Le Conseil avait du garder le secret.

Elle écouta donc Luella avec attention. Celle-ci lui contenta son aventure et quand elle lui parla du Mageb, Alwine ne put s'empêcher de rire !! Elle se représentait très bien sa cousine, dans ses moments de colère crier sur cet homme rabat-joie et hautain. Lui dicter sa conduite ? Grossière erreur !
Mais cela semblait un peu moins drôle quand Luella présenta le fait de se faire passer un savon par le Conseil.

Alwine regarda sa soeur avec admiration, même si les Aluïs avaient perdu la bataille,Luella était une personne forte !
La jeune Aluïs était impressionné par son mental de guerrière et son courage !

-Tu sais...Pour moi, tu seras toujours la plus grande des guerrières ! Peu importe les batailles remportées ou perdues ! Peu importe ce que dira le Conseil ! Tu seras toujours Luella, et je sais que tu est forte est courageuse, que tu peux y arriver ! Maintenant tu as besoin de repos, cette semaine a été éprouvante, pour tout le monde!
Mais tu as toujours été on modèle, tu sais? Je t'ai toujours admiré et j'aimerais te ressembler ! Tu es vraiment une personne formidable ! Et tu le seras toujours !!!-


Alwine ne savait si ses mots aurait une grande importance pour sa cousine, mais elle avait quand même voulu lui dire, c'était important, et Luella avait quand même besoin de soutiens !
La jeune Aluïs se resserra alors contre sa cousine et posa sa tête sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La lune nous jugera [ LIBRE !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La lune nous jugera [ LIBRE !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azeviel :: Parcelle Teloiv (Centre-Sous) :: Les collines argentés.-